Rentrée humour: ils vont nous faire rire

Le spectacle de Louis-Josée Houde sera présenté à... (photo mathieu waddell, archives la presse)

Agrandir

Le spectacle de Louis-Josée Houde sera présenté à l'Olympia jusqu'au 16 décembre.

photo mathieu waddell, archives la presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Quelques spectacles d'humour à ne pas manquer cet automne.

Louis-José Houde

En résidence à l'Olympia jusqu'au 16 décembre

Louis-José Houde a choisi de dédier son quatrième spectacle solo au... mois de novembre! Avec Louis-José préfère novembre, l'humoriste choisit ainsi de faire l'éloge de la lenteur, mais surtout du temps présent. Avis aux fans de la première heure: Louis-José a également décidé de ralentir son incroyable débit (toujours aussi rythmé, mais moins rapide) pour être plus fidèle à l'être plus tranquille qu'il est dans la vie. «Évidemment que Préfère novembre est, de mes quatre spectacles, mon préféré. C'est toujours notre préféré quand ça fait seulement 45 fois qu'on le fait. Mais c'est sûrement mon plus honnête et celui qui me ressemble le plus», a confié l'humoriste dans une lettre envoyée à ses fans.

Martin Perizzolo sera en spectacle au Théâtre Maisonneuve le... (Photo Marco Campanozzi, Archives La Presse) - image 2.0

Agrandir

Martin Perizzolo sera en spectacle au Théâtre Maisonneuve le 3 octobre

Photo Marco Campanozzi, Archives La Presse

Martin Perizzolo

Au Théâtre Maisonneuve le 3 octobre 

Sorti de l'École nationale de l'humour il y a près de 20 ans, Martin Perizzolo présentera son tout premier spectacle à 41 ans. L'humoriste pince-sans-rire a choisi de baptiser son one-man-show Nous, mettant au centre de son propos l'être humain, plus précisément sa manière d'interagir avec les autres. Le comédien des Beaux malaises et des publicités pour les Fromages d'ici devrait rester fidèle au ton du matériel qu'il a présenté dans Sauver les apparences et Q, dans le cadre de Zoofest.

Anthony Kavanagh se produira au Théâtre St-Denis les... (Photo Marco Campanozzi, Archives La Presse) - image 3.0

Agrandir

Anthony Kavanagh se produira au Théâtre St-Denis les 23 et 24 octobre.

Photo Marco Campanozzi, Archives La Presse

Anthony Kavanagh

Au Théâtre St-Denis les 23 et 24 octobre 

Après un exil de près de 20 ans en France, Anthony Kavanagh a refait ses valises cet été pour s'installer au Québec avec sa famille. Il présentera à l'automne Showman. Il était une fois Anthony Kavanagh, un spectacle d'abord créé pour la France, mais adapté à la réalité d'ici pour l'occasion (contrairement à Anthony Kavanagh joue à domicile en 2012 qui avait été spécialement concocté pour le public québécois). Avec Showman, l'humoriste souhaite «autant faire rire que pleurer» et ainsi rendre hommage à la vie. Pour ce faire, Anthony Kavanagh a voulu faire découvrir ses différents visages: l'homme public, imprévisible comédien, chanteur, bruiteur, mais aussi l'homme privé, le petit garçon curieux, le papa, et surtout, l'homme. «Un spectacle d'humour... et d'amour», promet-il.

Guy Nantel... (Photo Stéphanie Vallières, fournie par Spectre Média) - image 4.0

Agrandir

Guy Nantel

Photo Stéphanie Vallières, fournie par Spectre Média

Guy Nantel

Au Théâtre St-Denis du 7 au 11 novembre 

Avec un titre comme Nos droits et libertés, Guy Nantel ne devrait pas trop s'éloigner de son cynisme habituel dans son cinquième spectacle. L'immigration et la religion seront cette fois au centre de ses préoccupations, après qu'il eut taquiné la corruption en politique avec Corrompu. L'humoriste a été grandement inspiré par les déboires de Mike Ward avec la justice, mais aussi par Radio-Canada, qui a choisi, lors du dernier gala Les Olivier, de ne pas présenter son numéro, jugé «trop risqué». Avec Nos droits et libertés, Guy Nantel veut pouvoir rire de tout. Au risque même d'encourir des poursuites, précise-t-il dans une vidéo promotionnelle du spectacle, dont il a envoyé une copie du texte à la Commission des droits de la personne (qui a refusé de se prononcer auprès du principal intéressé).

Laurent Paquin... (PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE) - image 5.0

Agrandir

Laurent Paquin

PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE

Laurent Paquin

Au Monument-National du 8 au 11 novembre 

Pour Déplaire, son quatrième spectacle solo, Laurent Paquin se déclare officiellement plus heureux, plus à l'aise et surtout plus libre que jamais sur scène. L'humoriste aux 22 ans de métier sort de sa zone de confort pour casser son image de gentil garçon. Il annonce ainsi un spectacle «plus mature, plus vrai, plus simple, plus cru», dans lequel il assume désormais le fait qu'il ne plaira pas à tout le monde. Se rapprochant des racines du stand-up, Laurent Paquin devrait adopter un ton résolument plus mordant, cinglant et cynique, plus proche de ce qu'on déjà pu voir quand il cause politique.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer