Mike Ward remporte l'Olivier de l'année

Une cinquantaine d'humoristes portant un masque de protection... (La Presse, Olivier Jean)

Agrandir

Une cinquantaine d'humoristes portant un masque de protection orné d'une croix rouge sont montés sur scène afin d'exprimer leur soutien à Mike Ward.

La Presse, Olivier Jean

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Annik Chainey
La Presse Canadienne
Montréal

Le fait d'avoir décidé de ne pas assister au 18e Gala Les Olivier en raison du retrait de son numéro avec Guy Nantel n'a pas empêché Mike Ward de gagner deux prix, dont celui de l'Olivier de l'année, la récompense la plus prestigieuse de la cérémonie, qui est décerné par le public.

> Réagissez sur le blogue de Richard Therrien

Un peu plus tôt dans la soirée, l'humoriste avait remporté le trophée de la capsule, chronique ou sketch humoristique web pour Mike Ward sur écoute. En raison de son absence, une cinquantaine de ses collègues portant un masque de protection orné d'une croix rouge étaient montés sur scène à sa place afin d'exprimer leur soutien à son égard. Cette manifestation silencieuse, qui s'était amorcée sur le tapis rouge, avait provoqué une ovation dans la salle.

L'animateur François Morency n'avait pas hésité à prendre le taureau par les cornes en abordant d'entrée de jeu la controverse suscitée par l'annulation de la prestation de Mike Ward et Guy Nantel à la demande de l'assureur du gala produit par l'Association des professionnels de l'industrie de l'humour (APIH).

Après une capsule vidéo le montrant faire mille et une courbettes devant divers groupes d'intérêt pour faire approuver ses blagues en vue de la remise de prix, M. Morency avait profité de son numéro d'ouverture pour exprimer son indignation par rapport au retrait du sketch de messieurs Ward et Nantel.

Les premiers gagnants du gala ont fait écho à ses propos dans leurs remerciements

Louis Morissette, qui a reçu le prix du spectacle d'humour/meilleur vendeur en compagnie de Véronique Cloutier pour Les Morissette a plaidé en faveur de la liberté d'expression alors que Martin Matte, qui a accepté l'Olivier de la comédie à la télévision pour Les beaux malaises, a affirmé que la société devrait laisser les artistes de tout acabit s'exprimer et laisser le public décider.

Certains des autres lauréats ont aussi profité de leur passage sur scène pour commenter l'affaire. Jean-Thomas Jobin, qui a mis la main sur le trophée de l'auteur de l'année pour Apprendre à s'aimer, a pris la défense de Mike Ward à sa façon, menaçant de poursuivre Guy Nantel pour avoir insulté le physique de son ami dans le numéro supprimé, qui a fait l'objet d'une vidéo diffusée sur YouTube juste avant les Olivier.

Pierre-Michel Tremblay, le metteur en scène d'Apprendre à s'aimer, a également été récompensé. Son couronnement a été suivi d'un hommage au réalisateur Jean Bisonnette, l'un des pionniers de la télévision québécoise décédé cette année, présenté par Dominique Michel, Claude Meunier et Michel Barrette.

En tête des nominations avec quatre mentions, Stéphane Rousseau n'aura finalement gagné qu'un seul trophée, soit celui du spectacle de l'humour de l'année pour Un peu princesse. Il l'a reçu des mains de François Pérusse, qui a eu recours à son fameux personnage du «gars qui magasine par téléphone» pour remettre le prix.

Du côté du spécial humoristique à la télévision, c'est Infoman 2015 qui a été couronné. Il s'agit d'un troisième prix consécutif dans cette catégorie pour la revue de l'année concoctée par Jean-René Dufort et son équipe. Puisant dans l'histoire des «grands remerciements», M. Dufort a accepté son trophée en reprenant mot pour mot les propos tenus par l'animateur de TVA Sports et ex-hockeyeur Dave Morissette au dernier Gala Artis.

Place à la relève

Les jeunes humoristes ont également brillé lors du 18e Gala Les Olivier.

Après être reparti bredouille en 2014, Phil Roy a été sacré découverte de l'année. Le jeune homme doit présenter son premier spectacle solo en janvier 2017.

L'Olivier du numéro de l'humour de l'année a été remis à Mariana Mazza pour Sable dans le vagin. L'ancienne finaliste de l'émission En route vers mon premier gala a accepté son prix en rappelant à sa mère qu'elle lui devait cinq dollars pour avoir parié que sa fille «ne gagnerait jamais un trophée avec son vagin».

Dans la catégorie de la série humoristique à la télévision, l'Olivier est allé à la comédie à sketch Like-moi! diffusée à Télé-Québec. L'émission portée par une nouvelle génération de comédiens, dont Katherine Levac et Adib Alkhalidey, a détrôné Infoman, qui avait gagné le prix les deux années précédentes.

En lice pour la troisième fois dans la catégorie de la capsule ou sketch humoristique à la radio, La soirée est encore jeune a finalement remporté le trophée, dimanche. Jean-Philippe Wautier et ses complices Fred Savard, Jean-Sébastien Girard et Olivier Niquet ont notamment vaincu François Morency, l'animateur de la soirée, qui avait gagné le prix l'an dernier avec La zone Morency.

Live Blog Le Gala des Olivier en direct
Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer