Les Zélées: de bonnes idées à peaufiner

Annie Deschamps et Anne-Marie Dupras mardi soir aux Katacombes.... (Photo: Olivier Jean, La Presse)

Agrandir

Annie Deschamps et Anne-Marie Dupras mardi soir aux Katacombes.

Photo: Olivier Jean, La Presse

Partager

Sur le même thème

Les Zélées, le nouveau duo d'humoristes d'Annie Deschamps et d'Anne-Marie Dupras, ont étrenné leur premier spectacle, D'la broue dans l'toupet!, mardi soir au bar Katacombes, à Montréal. Un premier jet intéressant de la part de deux artistes prometteuses, mais dont le contenu et la présentation mériteraient d'être peaufinés.

 

 

«Penses-tu vraiment qu'on a eu le temps?» répondraient en écho à La Presse les deux humoristes si elles devaient se justifier! Elles sont des mères tellement occupées comme elles nous l'ont expliqué durant environ deux heures...

La blonde et la brune ont débuté avec quelques problèmes techniques. «On n'est pas un show low budget mais no budget!», a prévenu Annie Deschamps. Effectivement, le technicien de la régie étant le fils de la blonde du duo, il avait fort à faire pour enchaîner les numéros, les chansons et les vidéos.

Mais les faiblesses techniques ont permis de constater qu'Annie Deschamps est à l'aise en improvisant avec le public. «Si le show commence, vous allez voir, on va avoir du fun!»

Le duo a ensuite diffusé une vidéo «petite entrevue», Anne-Marie interrogeant Annie sur ses priorités et ses choix personnels, par exemple entre rides ou Botox. Ca manquait un peu de punch.

Autre problème technique ensuite puis Annie, seule sur scène, évoque sa vie de mère et de femme qui s'est mariée par choix: elle était enceinte et son chum mexicain voulait immigrer!

«Et quand vous mariez un Mexicain sa mère vient avec!» de lancer Annie. Un bon moment dans le show. Le public passait un bon moment.

Puis, Anne-Marie vient en solo parler de la maternité, tricotant de belles lignes: «Enceinte, j'étais tellement grosse que Greenpeace était prêt de me remettre à la mer» ou «Ma fille braille tout le temps mais ça a des bons côtés, ça fait huit ans que j'ai pas utilisé mon humidificateur!»

Elles bougent bien sur scène, à la fois sexy et se déchaînant sans retenue. Leurs duos chantés sont une bonne idée mais on avait parfois du mal à comprendre les paroles.

La vidéo sur la gymnastique des mères qui font des exercices en mimant le nettoyage des vitres, bonne idée encore mais le rendu laissait à désirer.

Les parties improvisées sont drôles et le spectacle aurait pu finir avec le numéro chanté avec la musique de Gangnam Style  car quand  elles imitent deux pénis, on entre dans un texte osé, bien trouvé, souvent drôle mais inégal.

Finalement, le spectacle est mignon, on ne s'ennuie pas, les trouvailles ne manquent pas et les deux humoristes ont bien des talents. Mais la présentation, un peu longue, mérite d'être resserrée et les textes mieux punchés. Avec un peu d'aide, les Zélées pourraient passer dans la ligue supérieure...




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer