Le français en scène élargit ses cadres

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Lemay
La Presse

Avec l'attestation de conformité à la Charte de la langue française récemment accordée à 10 autres organismes culturels, le mouvement Le français en scène compte maintenant 60 membres.

La nouvelle a été annoncée par Culture Montréal, qui a profité de la Semaine de la francophonie pour réunir les représentants de ces organismes qui travaillent à «la valorisation du français dans les espaces publics montréalais».

«Pour Culture Montréal, les arts, la littérature, la culture et le patrimoine sont des transmetteurs de la langue française et des moteurs de son actualisation, de son développement, de son expression et de son partage par les citoyens de toutes origines qui vivent dans la métropole», a rappelé Anne-Marie Jean, directrice générale de l'organisme.

Culture Montréal croit que «le succès de Montréal à titre de métropole culturelle d'envergure internationale dépend notamment de la promotion active du français comme langue commune au coeur de la vie publique».

En 2011, il a mis sur pied le mouvement Le français en scène qui vise à faire agréer par l'Office de la langue française les organismes de moins de 50 employés qui ne sont pas légalement tenus de détenir une attestation officielle à la Charte.

Les nouveaux membres sont l'Association des galeries d'art contemporain, la Maison Théâtre, l'Orchestre Métropolitain, le Théâtre Aux Écuries, le Théâtre de Quat'Sous, l'Espace GO, le Théâtre Prospero/Le Groupe La Veillée, l'Usine C et le Vidéographe.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer