Ör: un homme en crise ****

Ör... (Photo fournie par l'éditeur)

Agrandir

Ör

Photo fournie par l'éditeur

La PresseLaila Maalouf 4/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Jónas, 49 ans, est un homme bricoleur et taiseux, qui a toujours tout réparé pour les femmes de sa vie. Désormais divorcé, miné par la solitude et profondément malheureux, il n'attend plus rien de l'existence.

Et n'a plus rien à retaper que son âme brisée. Il décide donc de mettre fin à ses jours, la seule personne à qui il puisse parler étant sa mère atteinte de démence.

Emportant avec lui sa caisse à outils, il se rend dans un pays détruit par la guerre où il se donne une semaine pour disparaître. Là, il réalise que chaque être humain porte son lot de cicatrices, mais que les siennes sont «bénignes et ridicules» face à celles des gens qu'il rencontre.

«C'est bon pour un homme d'avoir quelqu'un à qui se confier», écrit Auður Ava Ólafsdóttir, qui n'a pas son pareil pour mettre à nu les sentiments avec la douce mélancolie qui caractérise son style.

L'auteure de Rosa Candida contemple avec poésie et sensibilité la difficulté d'être un homme aujourd'hui, remettant en question la souffrance et le sens du bonheur dans des sociétés où, en théorie, on ne manque de rien d'autre qu'un peu d'amour quelquefois.

Un merveilleux roman où chaque phrase engage la réflexion.

* * * *

Ör. Auður Ava Ólafsdóttir. Zulma. 240 pages.

«Extrait : 

« Y a-t-il quelque chose que j'aie encore envie d'essayer ? Rien qui me vienne à l'esprit. J'ai tenu dans mes bras un nouveau-né, rouge et visqueux, j'ai abattu un arbre de Noël dans un bosquet de conifères en décembre, j'ai appris à une enfant à faire du vélo, changé un pneu seul la nuit sur une route de montagne en pleine tempête de neige, [...] je me suis colleté plusieurs fois avec la vérité là où les ombres sont tantôt longues tantôt courtes, et je sais que l'homme peut rire et pleurer, qu'il souffre et qu'il aime, qu'il est doté d'un pouce et qu'il écrit des poèmes et je sais que l'homme sait qu'il est mortel. »»





À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer