2013-01-17 10:25:00.000

La faille souterraine et autres enquêtes : quelques mots de plus ***1/2

La PresseSonia Sarfati 3/5

Partager

Sur le même thème

Sonia Sarfati
La Presse

Henning Mankell a beau avoir clos le destin de Kurt Wallander dans L'homme inquiet, ce dernier tour de piste du commissaire, ô combien triste, a laissé les lecteurs dans l'attente d'autre chose.

Pas un «vrai» retour, cela aurait été contraire à l'éthique du romancier, mais quelques mots de plus. Eh bien, cet autre chose, on le trouve dans La faille souterraine et autres enquêtes.

Il s'agit en fait d'un «Wallander avant Wallander», cinq enquêtes qui se déroulent avant le 8 janvier 1990 - date à laquelle le commissaire, alors âgé de 42 ans, déjà divorcé, a fait ses premiers pas sous les projecteurs littéraires dans Meurtriers sans visage.

On le retrouve ici en 1969. Il a 21 ans, est fiancé à Mona et entretient une liaison difficile avec son père. Jeune flic, il possède déjà le flair du fin limier qu'il deviendra, mais pas l'expérience - ce qui le conduira à flirter avec la mort.

Les cas suivants se déroulent en 1975, 1987, 1988 et 1989. Cinq récits bien ficelés qui lèvent le voile sur le passé personnel et professionnel d'un personnage que l'on regrette encore d'avoir «perdu».

_________________________________________________________________________

* * * 1/2

La faille souterraine et autres enquêtes. Henning Mankell. Seuil policier. 470 pages.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer