L'indicible de A à Z: abécédaire de la douleur

L'indicible de A à Z, de Georges Salines... (Image fournie par le Seuil)

Agrandir

L'indicible de A à Z, de Georges Salines

Image fournie par le Seuil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Georges Salines a perdu sa fille Lola dans les attentats terroristes du 13 novembre dernier, à Paris. Dans cet abécédaire très particulier, il égrène sa peine et ses souvenirs une lettre à la fois. C pour colère, E pour expliquer, M pour médias.

À B pour Bataclan, il écrit: «À gauche de la scène, une porte sur laquelle est écrit Sortie de secours. Combien sont sortis par là? Agathe pleure doucement dans mes bras. Son amie, sa coloc, ma petite Lola a respiré ici pour la dernière fois.»

Plus loin, à R pour remerciements, il poursuit: «Emmanuelle et moi avons essayé de répondre à chaque mail, texto, carte, lettre qui nous étaient adressés. Remerciements rendus trop brefs par l'immensité de la tâche. [...] L'amour reçu au fil de ces jours terribles a beaucoup compté pour nous.»

Et il conclut: «Oui, la vie continue, écrit-il sous la lettre V pour vivre. Mais elle a un goût de merde...»

_____________________________________________________________________

L'indicible de A à Z. Georges Salines. Seuil. 240 pages.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer