Festival du jamais lu: au-delà des chiffres

Marcelle Dubois et Solène Paré, codirectrices du 17e... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE)

Agrandir

Marcelle Dubois et Solène Paré, codirectrices du 17e Festival du jamais lu, en compagnie de l'une des participantes, la chanteuse Chloé Sainte-Marie (au centre)

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mario Cloutier

Du 4 au 12 mai, le 17e Festival du jamais lu propose au public de «désobéir par humanité» et de multiplier les échanges, tout en étant de «très mauvais marchands».

Sur le thème Manifester le fragile, Marcelle Dubois et Solène Paré ont préparé une fête qui offrira la lecture des nouvelles créations d'Anne-Marie Olivier, Amélie Dallaire, Catherine Dorion et Marjolaine Beauchamp, en plus de nous faire découvrir des artistes de la relève, de France et du Liban.

Larry Tremblay y donnera aussi une classe de maître. Chaque lecture sera, de plus, précédée de manifestes du fragile écrits par des artistes comme David Paquet, Félix-Antoine Boutin, Natasha Kanapé Fontaine et Aurélie Lanctôt.

Le festival a lieu dans les espaces du Théâtre Aux Écuries.

jamaislu.com




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer