Archie, du papier à l'écran

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Peu de téléspectateurs auraient misé sur le succès de la série Riverdale (diffusée sur The CW et Netflix), inspirée de l'univers des bandes dessinées Archie. Pourtant, elle a trouvé ses fans et une deuxième saison vient d'être annoncée. On vous raconte l'étonnante métamorphose des personnages principaux, ainsi que l'histoire de cet increvable comic book.

Archie Andrews dans les bandes dessinées.... - image 1.0

Agrandir

Archie Andrews dans les bandes dessinées.

KJ Apa joue le rôle d'Archie Andrews.... - image 1.1

Agrandir

KJ Apa joue le rôle d'Archie Andrews.

Riverdale, d'hier à aujourd'hui

À L'ORIGINE 

Le dessinateur Bob Montana se serait inspiré de sa propre adolescence dans les années 30, dans une petite ville du Massachusetts, pour créer l'univers d'Archie. Riverdale est une ville tranquille typique d'Amérique, avec son high school, son équipe de football, ses meneuses de claque et le casse-croûte du coin tenu par Pop Tate, où les jeunes passent leur temps. On ne sait jamais vraiment dans quel État américain nous sommes, Riverdale étant l'incarnation même de la normalité. La durée de vie des Archie Comics a été si longue que Riverdale est devenue une ville hors du temps pour ses lecteurs placés devant une image idyllique et plutôt naïve de la vie américaine.

DANS LA SÉRIE 

L'atmosphère intemporelle des bandes dessinées a été préservée dans la série créée par Roberto Aguirre-Sacasa, qui conserve les lieux emblématiques de Riverdale, en y ajoutant une touche inquiétante, un peu comme si les personnages vivaient dans un étrange monde parallèle au nôtre, tout en ayant des comportements bien de notre temps. Certains n'hésitent pas à faire le lien avec la série culte Twin Peaks de David Lynch. Rivalités, corruption, sexualité et même un meurtre (sur lequel s'ouvre la série) ont été ajoutés au scénario. Une vision presque perverse de l'univers originel d'Archie, qui ne peut pas vraiment exister à la télé sans que cela ressemble à de la rétrofiction.

ARCHIE ANDREWS

À L'ORIGINE

Sympathique rouquin un peu maladroit, Archibald « Archie » Andrews (ou Archikins, comme aime l'appeler Veronica) est fondamentalement un bon gars. De classe moyenne, il conduit un vieux tacot, une Ford de 1916 surnommée Betsy, pratique divers sports et est le leader du groupe de musique The Archies. Son meilleur ami est Jughead, son rival est Reggie, mais il est surtout déchiré dans ses amours entre la blonde Betty Cooper et la brune Veronica Lodge. Il tape particulièrement sur les nerfs de M. Lodge, qui ne supporte pas ses gaffes, et du directeur de son école, M. Weatherbee, qui lui inflige souvent des retenues.

DANS LA SÉRIE 

Incarné par l'acteur néo-zélandais KJ Apa, Archie à la télé est un rouquin moins orangé que dans la bédé, un petit peu plus sexy aussi. Il rêve de poursuivre une carrière musicale, malgré les réticences de son père - incarné par Luke Perry, devenu célèbre dans la série pour jeunes 90 210 dans les années 90 -, tandis que sa mère, qui a quitté la famille, sera jouée par nulle autre que Molly Ringwald, la queen teen des années 80 ! Archie est présenté comme un gentil tombeur de ces dames, un peu naïf et inconséquent. En fait, il est plus une cible autour de laquelle tournent Betty, Veronica, Cheryl, Josie, et même sa prof, mademoiselle Grundy (qui est passée de vieille prof aux cheveux blancs à jeune prof prédatrice).

BETTY COOPER

À L'ORIGINE 

C'est la gentille blonde typique dans la plus pure tradition manichéenne de l'Amérique. Betty Cooper est trop gentille, toujours prête à venir en aide à la veuve et à l'orphelin, même à sa rivale (et pourtant meilleure amie) Veronica. Beaucoup moins riche, Betty doit souvent trouver des trucs pour être aussi à la mode que Veronica et contrer ses mauvais coups. À l'école, c'est une « bollée », qui aide régulièrement Archie et Veronica dans leurs devoirs. Elle est complètement amoureuse d'Archie qui, régulièrement, lui brise le coeur sans le vouloir. Jughead a toujours eu un parti pris favorable à Betty, contre Veronica.

DANS LA SÉRIE 

Betty Cooper (Lili Reinhart) est encore cette blonde au grand coeur, particulièrement parfaite parce que dominée par des parents vraiment control freaks qui ont rendu sa soeur Polly presque folle. Disons qu'elle n'a pas droit à l'erreur. Toujours aussi brillante, elle écrit dans le journal étudiant (ainsi que son fameux journal intime) et mène l'enquête à Riverdale, avec l'aide de Jughead, qui a le béguin pour elle. Mais elle n'en pince que pour Archie, son voisin. Ils ont décidé de n'être que des amis, et on comprend que ce sera compliqué comme promesse à tenir.

VERONICA LODGE

À L'ORIGINE 

Riche enfant gâtée de Hiram Lodge, l'homme le plus fortuné de Riverdale, chouchoutée par son valet Smithers, Veronica est une accro au shopping et l'argent lui brûle les doigts. Elle est égocentrique, jalouse, paresseuse - c'est la brunette contraire de Betty, comme le veut le cliché -, mais ses défauts ne cachent pas une réelle loyauté envers ses amis. Elle traite parfois assez mal Archie, sauf quand il va se réfugier dans les bras de Betty, si bien qu'on se demande si ce n'est pas la concurrence qui alimente son attachement, plus que l'amour. N'empêche, dans son esprit, personne n'a le droit de faire du mal à Betty, sauf elle.

DANS LA SÉRIE 

C'est peut-être le personnage qui a subi la plus importante transformation, puisque Veronica Lodge (Camila Mendes) arrive de New York à Riverdale alors que son père a été emprisonné pour fraude. Elle et sa mère (Marisol Nichols) tentent de remonter la pente, malgré leurs frictions, et de reprendre les rênes de l'empire Lodge. Vraiment sûre d'elle, Veronica a la langue bien pendue, et elle est toujours accro au shopping (même quand on lui coupe les cartes de crédit). Pour l'instant, elle laisse Archie tranquille, bien qu'elle aime lui envoyer quelques pointes, et semble plus désireuse de construire une amitié avec Betty, sa principale alliée à Riverdale. Surtout quand Cheryl est dans le décor.

JUGHEAD JONES

À L'ORIGINE 

Un grand maigre qui porte constamment une espèce de couronne, qui ne pense qu'à manger des burgers et dormir et qui fuit les filles comme la peste (surtout le pot de colle Ethel). Les vieux lecteurs d'Archie ont souvent pensé qu'il pouvait être gai. C'est le solitaire de la bande, à qui il quête toujours de l'argent pour un repas, et le meilleur ami d'Archie.

DANS LA SÉRIE 

Autre transformation majeure dans Riverdale. Le personnage de Jughead (Cole Sprouse) est beaucoup plus sombre, celui qui a eu la vie la plus difficile, et il est le narrateur de la série. Un écrivain en devenir. Autrefois le meilleur ami d'Archie, une querelle les a éloignés. Jughead vivote d'un endroit à l'autre depuis que son père, devenu un criminel, a sombré dans l'alcool. Il a aussi été en institution pour avoir causé un incendie et a souffert d'intimidation à l'école. Il est un témoin important de tout ce qui ne va pas à Riverdale. Il est amoureux de Betty. Et beaucoup plus beau que le personnage de papier.

CHERYL BLOSSOM

À L'ORIGINE 

Le personnage de Cheryl Blossom a été créé en 1982 dans la série Betty & Veronica pour perturber le triangle amoureux d'Archie. Jugée trop sexy pour une bande dessinée destinée à un public mineur, elle a été retirée et ramenée quelques années plus tard, jusqu'à avoir sa propre publication. Belle, rouquine comme Archie, riche comme Veronica, elle est bien la seule qui puisse tenir tête à la brunette de Riverdale, mais elle alimente, en quelque sorte, la solidarité entre Betty et Veronica, surtout quand elle pourchasse Archie. Elle a un frère jumeau, Jason, qui a un faible pour Betty.

DANS LA SÉRIE 

C'est une Cheryl Blossom (Madelaine Petsch) vénéneuse que propose Riverdale dès le début de la série. Jason, son frère jumeau, a été assassiné et elle cherche à le venger. L'une des élèves les plus populaires de l'école, une queen bee, selon le jargon, mais sans lien d'attachement réel avec quiconque sauf son frère. Sa famille est en guerre ouverte avec les Cooper pour de vieilles histoires, mais aussi parce que Jason était amoureux de Polly, la soeur de Betty. Elle vit dans un manoir glauque avec ses riches parents pas très sympathiques.

JOSIE McCOY

À L'ORIGINE 

Josie McCoy est un personnage créé par le dessinateur Dan DeCarlo qui appartient au trio musical Josie and the Pussycats, apparu dans les bandes dessinées dans les années 60. C'était une rouquine elle aussi - décidément, la rousseur est une obsession chez les créateurs d'Archie Comics - dont les meilleures amies sont Melody (une blonde un peu niaise) et Valerie (premier personnage afro-américain de l'univers d'Archie). Elles sont un peu les ancêtres des groupes féminins qui pourraient faire penser aux Spice Girls. Josie and the Pussycats évoluait dans une autre série, faisant quelques apparitions dans les bandes dessinées d'Archie et ses amis.

DANS LA SÉRIE 

Le groupe Josie and the Pussycats est un band de filles noires. Exit la blonde et la rousse des bédés ! Tissé serré, le groupe impose le respect à l'école, par son talent et une puissante attitude. Elles veulent devenir célèbres. Valerie, autre membre du groupe, est une fille ambitieuse et créatrice qui aide Archie dans son rêve de devenir artiste. Et la chimie entre les deux n'est pas que musicale. Sa mère est la mairesse de Riverdale.

Une histoire de 75 ans

1941

Apparition du personnage d'Archie - son vrai nom est Archibald Andrews - dans Pep Comics, d'après une idée de John L. Goldwater de MLJ Comics et un scénario de Vic Bloom. Il est dessiné par Bob Montana, qui puisera dans ses souvenirs d'adolescence. Le populaire personnage Andy Hardy, interprété par Mickey Rooney, aurait aussi été une source d'inspiration pour Archie.

1942

L'univers d'Archie obtient sa propre série, intitulée Archie Comics, qui deviendra le nom de l'éditeur. Depuis, cette bande dessinée n'a jamais pris de pause jusqu'à aujourd'hui.

1952 - 2017

La popularité d'Archie et de ses amis mène à la création de nombreuses séries dérivées des personnages, notamment Little ArchieBetty & Veronica et Jughead. De nombreuses variations aussi, sur les thèmes du superhéros, des aventures, du fantastique, mais sans le même succès.

1968-1969

Le dessin animé The Archie Show est créé sur CBS et présenté le samedi matin. Une chanson, Sugar, Sugar, écrite par Jeff Barry et Andy Kim (un Montréalais !), en est tirée et devient un joli petit tube. 

Claude François en fera même une version française ! 

1969

Le premier personnage noir de la série est Valerie, la bassiste du groupe Josie and the Pussycats (qui aura sa propre série). Suivie du personnage de Chuck Clayton en 1971.

1975

Les éditions Héritage publient en français les aventures d'Archie au Québec, qui seront lues par plusieurs générations de fans. Parce qu'on les trouve dans les dépanneurs, les tabagies et les épiceries, pas seulement dans les librairies. Mort de Bob Montana, dessinateur originel d'Archie, remplacé par Dan DeCarlo.

2009-2010

La série de romans graphiques The Married Life montre Archie adulte, selon deux destins : marié à Betty ou marié à Veronica.

2010

Le premier personnage officiellement gai, Kevin Keller, est introduit dans la série Veronica. La réaction est si forte qu'on doit aller en réimpression, ce qui n'était jamais arrivé dans l'histoire d'Archie Comics. En 2011, il aura sa propre série, une première dans l'histoire de la bande dessinée populaire.

2015-2017

Archie Comics propose un renouveau visuel de ses bandes dessinées. Il y a eu quelques mises à jour dans l'histoire d'Archie, entre autres parce qu'il faut bien que les personnages soient habillés comme des ados d'aujourd'hui ! Roberto Aguirre-Sacasa s'est joint en 2013 à l'équipe créatrice. Il deviendra le créateur de la série télé Riverdale en 2017.

2017

Création de la série Riverdale pour la chaîne The CW et Netflix, qui obtient de bonnes critiques et, surtout, un engouement populaire. Une deuxième saison a été annoncée pour 2018.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer