Sur la table de travail de... Élise Gravel

La table de travail d'Élise Gravel... (Photo Ivanoh Demers, La Presse)

Agrandir

La table de travail d'Élise Gravel

Photo Ivanoh Demers, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse

Auteure et illustratrice qui connaît beaucoup de succès au-delà des frontières du Québec, Élise Gravel publie trois livres cet automne: N'importe quoi! (son carnet d'esquisses), Une patate à vélo (un album pour tout-petits) et Ada, la grincheuse en tutu (un album pour enfants). Ses fans pourront la rencontrer au Salon du livre de Montréal, du 16 au 21 novembre.

Crayons

«Je travaille à l'ordinateur, mais pour mon album N'importe quoi !, j'ai recommencé à dessiner à la main. J'utilise toutes sortes de crayons et je les range dans des tasses. J'achète les tasses dans les ventes de garage et les bazars. Ce sont des objets magnifiques qui me donnent envie de faire des choses magnifiques.»

Toutou

«Un lecteur de Toronto m'a envoyé une photo de ce toutou, inspiré de mon livre Je veux un monstre, qu'il avait fabriqué au crochet pour son neveu. Je l'ai tellement aimé qu'il m'en a fait un. C'est une preuve que je fais des choses qui touchent les gens.»

Livres pour enfants

«J'achète une quantité phénoménale de livres pour enfants. Pour moi et pour mes enfants. Quand j'ai besoin d'inspiration, je me fais une mise en scène, une galerie d'images qui m'inspirent. Ça m'aide à me remettre en selle. Ça m'inspire de voir ce que les autres font, je trouve la littérature jeunesse inspirante.»

Carnet d'esquisses 

«Je tiens un carnet d'esquisses pour laisser balader mon esprit aux prises avec des projets et des deadlines. J'en profite pour faire des choses différentes, pour garder ma créativité active tous les jours. Je l'ai montré sur Instagram et il y a eu tellement de réactions enthousiastes que j'ai décidé de le publier.»

Autour de la table

La monstrerie

«Les professeurs et les élèves de l'école Laurier avaient fabriqué La monstrerie en vue de ma visite. C'était une des premières fois que je visitais une école, et j'étais très touchée. C'est très encourageant de recevoir une telle appréciation quand on travaille tout le temps seule.»

Mouton

«C'est mon premier toutou. Je le trouve fascinant parce qu'il a été fabriqué pour l'UNICEF par une artiste québécoise à partir d'un dessin d'enfant. Il me rappelle l'importance de rester spontanée, de faire ce qui me passe par la tête, de rester le plus proche possible de ce que je suis sans me juger.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer