Correspondances d'Eastman: tous à Eastman!

Patrick Senécal, Claudia Larochelle, Francine Ruel et Perrine... (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

Agrandir

Patrick Senécal, Claudia Larochelle, Francine Ruel et Perrine Leblanc font partie des écrivains qui participeront aux 14es Correspondances d'Eastman, du 4 au 7 août.

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Josée Lapointe

Les 14es Correspondances d'Eastman, qui auront lieu du 4 au 7 août, réuniront comme d'habitude toute une brochette d'auteurs québécois dans une ambiance des plus bucoliques. Quatre d'entre eux nous disent pourquoi il faut aller à Eastman, et nous en avons profité pour leur demander ce qu'ils sont en train de lire en ce moment.

Patrick Senécal

Qui? Auteur de romans d'horreur et de thrillers, tels Sur le seuil, Hell.com, la série Malphas et Faims.

Quoi? Dans le cadre d'un nouveau volet destiné aux jeunes adultes, une rencontre intitulée «L'horreur au quotidien».

Première fois à Eastman? «Oui. Surprenant, non? J'étais souvent en vacances, ou trop occupé.»

Pourquoi y aller? «Pour l'ambiance bucolique, différente de celle des salons qui ont lieu à l'intérieur pendant l'année. Et c'est intéressant, un événement qui a lieu à l'extérieur des grands centres, d'aller rencontrer les lecteurs là où ils sont.»

Que lisez-vous en ce moment? «La promesse de l'aube de Romain Gary. Je suis un fan, mais je n'avais jamais lu celui-ci! Je retrouve son style, son côté baveux et, surtout, sa profonde humanité.»

Claudia Larochelle

Qui? Journaliste, animatrice et auteure, elle a publié cette année son premier livre jeunesse, La doudou qui ne sentait pas bon.

Quoi? Une lecture pour les 3 à 6 ans de son livre, suivie d'une discussion. «J'adore faire des animations avec les enfants, ça se fait dans la joie, ça m'amène ailleurs.»

Première fois à Eastman? «Oui!»

Pourquoi y aller? «Pour l'Estrie. Parce que parler de littérature quand il fait chaud, c'est être un peu en vacances. Et parce que c'est une occasion de grande proximité entre les auteurs et les lecteurs.»

Que lisez-vous en ce moment? «Le nouveau roman de Véronique Ovaldé, Soyez imprudents les enfants. Il sort le 17 août, et je vais interviewer pour la revue Les libraires. Mais ce n'est pas du travail, c'est du plaisir!»

Francine Ruel

Qui? Comédienne, dramaturge et romancière, auteure entre autres de la populaire Trilogie du bonheur.

Quoi? Participation au Café littéraire sur les paysages urbains.

Première fois à Eastman? «Non. Je suis une amie fidèle. J'en ai été la porte-parole et je suis encore impliquée dans les coulisses.»

Pourquoi y aller? «Pour la littérature. Parce que l'ambiance est formidable et le décor, idyllique. Parce que tout le village vibre au rythme des Correspondances et que le temps semble suspendu pendant quelques jours.»

Que lisez-vous en ce moment? «Je viens de terminer La bête et sa cage de David Goudreault. Je lui avais dit qu'il devait absolument écrire une suite à La bête à sa mère. Ce garçon a un talent fou. Et la beauté de la chose, c'est qu'il y en aura un troisième!»

Perrine Leblanc

Qui? Auteure de deux romans, L'homme blanc (prix du Gouverneur général) et Malabourg.

Quoi? Un Sentier de lecture - «Je vais lire des extraits de livres que j'aime» - et un Thé littéraire - «Je vais discuter littérature avec les participants d'une manière conviviale».

Première fois à Eastman? «C'est la troisième fois. Mon plus beau souvenir, c'est toutes ces salles pleines. Ça fait vraiment plaisir.»

Pourquoi y aller? «Pour les échanges, pour la diversité, pour les rencontres. L'ambiance est top, ce n'est pas chiant et c'est intéressant. C'est léger avec du contenu.»

Que lisez-vous en ce moment? «Rhapsodie québécoise d'Akos Verboczy. Il est sorti cet hiver, mais je n'ai mis la main dessus qu'en juin. Cette histoire d'un enfant de la loi 101 est savoureuse, drôle, touchante, personnelle.»

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Des livres et des lieux

    Arts

    Des livres et des lieux

    Dès jeudi, et jusqu'à dimanche, Thomas Hellman fera sien le paysage estrien. Pendant quatre jours, il vivra au rythme joliment littéraire des... »

  • Tomber en amour avec Barbara. Pour toujours.

    Arts

    Tomber en amour avec Barbara. Pour toujours.

    On est en 1987. Barbara s'amène au Québec avec un tour de chant amorcé quelques mois plus tôt au Châtelet de Paris. Dans la vieille capitale où elle... »

  • Les Correspondances habitent Eastman

    Arts

    Les Correspondances habitent Eastman

    La 14e édition des Correspondances d'Eastman s'est amorcée avec un court épisode de pluie jeudi matin. Le soleil est cependant vite... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer