• Accueil > 
  • Arts > 
  • Livres 
  • > Livre culte: Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée... 

Livre culte: Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée...

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Durant l'été, nous revenons sur des livres qui ont marqué leur époque.

Le livre

Ce livre a d'abord vu le jour sous la forme d'un reportage rédigé par deux journalistes qui s'intéressaient au sort des sans domicile fixe. Ils se passionnèrent pour l'histoire de la jeune Christiane, rencontrée à la sortie du tribunal de Hambourg. Pendant deux mois, ils l'ont écoutée raconter sa vie familiale difficile et sa chute dans l'enfer de la drogue. Comme aucun éditeur n'a voulu de leur manuscrit, ils ont publié leur récit dans les pages du magazine allemand Stern. L'histoire a remporté un vif succès.

Le film

Le livre Moi, Christiane F., vendu à 5 millions d'exemplaires, est traduit en 18 langues. Il est adapté au grand écran par le réalisateur Uli Edel (il sera présenté au Festival des films du monde de Montréal en 1981). C'est David Bowie qui assure la direction musicale de la trame sonore. On le voit également dans le film lorsqu'il chante Station to Station dans un concert auquel assiste la jeune Christiane. La trame sonore - composée de chansons de Bowie présentées dans des arrangements originaux - paraît en 1981.

La station Zoo

La station de métro Zoo est un des lieux emblématiques de l'histoire de Christiane F. En allemand, le titre du livre était d'ailleurs: Nous, les enfants de la station Zoo. C'est là que les adolescents toxicomanes vont se prostituer pour payer leur dose. Aujourd'hui, c'est devenu un lieu touristique visité par les jeunes et les moins jeunes qui ont lu le livre.

L'influence

«C'est ma première lecture fondatrice, affirme Geneviève Pettersen, auteure de La déesse des mouches à feu. C'était surtout le côté exotique qui m'attirait: l'accès à la mode et à la contre-culture de Berlin. C'était très cool pour l'ado de Rivière-du-Moulin que j'étais. Il y avait aussi l'effet glamour, héroïne-chic qui se dégageait du livre et qui était probablement l'effet contraire de celui recherché par les auteurs. Je l'ai lu plusieurs fois: au cégep, à l'université et en écrivant mon roman. Beaucoup de libraires m'ont dit qu'ils vendent souvent ce livre en même temps que le mien. Ça me fait vraiment plaisir.»

La suite

La vie de Christiane Felscherinow a été complètement chamboulée par le succès du livre. En 2013, à l'âge de 51 ans, elle a fait paraître Moi, Christiane F.: la vie malgré tout, dans lequel elle raconte les lendemains de la publication du best-seller. Ses nombreuses rechutes, la naissance de son fils que l'assistance sociale lui a retiré après qu'elle se soit enfuie avec lui à Amsterdam. Aujourd'hui, Christiane, qui suit un traitement à la méthadone, souffre d'une cirrhose du foie et de l'hépatite C. Elle voit son fils régulièrement, mais ne croit pas qu'elle vivra encore très longtemps.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer