Six livres sur le féminisme

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Être ou ne pas être féministe. Le débat entourant la définition du féminisme a fait rage dans les médias et sur les réseaux sociaux la semaine dernière. Nous vous proposons six titres pour alimenter la réflexion et mieux comprendre les origines et les objectifs de ce mouvement qui vise à mettre fin aux inégalités entre les hommes et les femmes.

Le deuxième sexe, tomes I et II

Simone de Beauvoir, Collection Folio Essais, 1986

«Comment la femme fait-elle l'apprentissage de sa condition, comment l'éprouve-t-elle, dans quel univers se trouve-t-elle enfermée, quelles évasions lui sont permises, voilà ce que je chercherai à décrire», écrivait Simone de Beauvoir en 1949 dans un texte fondateur auquel se réfèrent bon nombre de féministes encore aujourd'hui. «On ne naît pas femme, on le devient», affirmait aussi la compagne de Jean-Paul Sartre dans cet essai de philosophie existentialiste où la célèbre féministe explique en outre, de façon magistrale, comment la condition des femmes n'est pas innée, mais bien construite socialement.

L'histoire des femmes au Québec depuis quatre siècles

Collectif Clio, Éditions Quinze, 1982, réédition 1992

À la fin des années 70, bien avant la création des départements universitaires d'études féministes, on ne trouvait aucun livre de référence sur l'histoire des Québécoises. Le Collectif Clio - composé de Marie Lavigne, Jennifer Stoddart, Michèle Jean et Micheline Dumont - a comblé ce manque en 1982 en publiant L'histoire des femmes au Québec. Pour la première fois, on racontait l'histoire des femmes dans l'espace public, mais aussi domestique et familial en parlant de maternité, de santé, d'éducation des enfants, etc. Pour comprendre d'où viennent les femmes québécoises, les épreuves qu'elles ont traversées, leur éveil féministe et plus encore, ce livre est incontournable.

Second début: Cendres et renaissance du féminisme

Francine Pelletier, Atelier 10, 2015

Journaliste, documentariste, chroniqueuse, Francine Pelletier a contribué, avec d'autres femmes, à fonder le magazine La vie en rose. Le regard qu'elle pose sur les dernières années est d'autant plus intéressant qu'elle a vécu la révolution féministe de l'intérieur. Avec les événements de Polytechnique et certains retours de balancier, cette féministe de la première heure pourrait montrer des signes de découragement. Or c'est avec optimisme qu'elle entrevoit l'avenir. La nouvelle génération de féministes, celles qui reprennent le flambeau, lui redonne confiance. Et lui fait dire que le féminisme est en train de reprendre un second souffle.

Nous sommes tous des féministes

Chimamanda Ngozi Adichie, Folio, 2015

La conférence TED de Chimamanda Ngozi Adichie a fait le tour du monde et aujourd'hui, son livre est distribué aux adolescents de 16 ans dans les écoles de Suède. D'une grande simplicité, le message de la jeune femme revient à l'essentiel. «Ma définition d'une personne féministe est un homme ou une femme qui dit: oui, il y a un problème relatif au genre et nous devons régler ce problème. Nous devons tous, homme et femme, faire mieux. Nous devons élever nos filles et nos fils autrement.»

King Kong Théorie

Virgine Despentes, Grasset, 2006

«Mais les femmes n'étaient pas seulement fouettées et mutilées, elles étaient aussi violées, écrit l'écrivaine Virginie Despentes dans ce manifeste féministe coup-de-poing. Engrossées de force et laissées seules pour élever les enfants. Et elles ont survécu. Ce que les femmes ont traversé, c'est non seulement l'histoire des hommes, comme les hommes, mais encore leur oppression spécifique.» Mi-récit, mi-essai, ce livre raconte comment l'écrivaine s'est construite à travers des passages difficiles (alcoolisme, prostitution, etc.). Virginie Despentes ne parle pas du haut de sa chaire, mais du fond de la ruelle pour décrire la condition des femmes et appeler à la révolution.

Bad Feminist

Roxane Gay, Harper Perennial, 2014

Roxane Gay est professeure, écrivaine, blogueuse. Elle a également fondé une petite maison d'édition. Son recueil d'essais s'inscrit tout à fait dans le courant de l'intersectionnalité (notion à la mode dans certains cercles féministes et qui fait référence à ceux et celles qui subissent plusieurs formes de discrimination à la fois). Elle y aborde des questions d'identité, de classes sociales et de privilèges. D'origine haïtienne, bisexuelle, Roxane Gay a 41 ans et elle est considérée comme une des voix incontournables de sa génération. Chose certaine, son livre résonne chez les jeunes, car il aborde des thèmes actuels et pertinents.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer