Patrick Modiano superstar grâce au Nobel

Pour que tu ne te perdes pas dans... (Photo: AFP)

Agrandir

Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier (2014)

Photo: AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Paris

«En l'espace d'une heure, on a tout vendu!», dès l'annonce du Nobel de littérature attribué à Patrick Modiano, se félicite vendredi la Librairie Gallimard, où le romancier devenu une star aime d'habitude venir flâner en voisin et amoureux des livres.

Sous les feux des projecteurs du monde entier jeudi, le discret Modiano a consacré une partie de son après-midi de vendredi à un entretien avec France culture. Le romancier a accueilli pendant une heure chez lui, dans le sélect quartier de la Place Saint-Sulpice, à Paris, son «confrère» écrivain Christophe Ono-dit-Biot, couronné lui par l'Académie française en 2013.

France culture consacrera samedi au nouveau Nobel de littérature une édition spéciale, de 14h à minuit, avec entretiens inédits, témoignages, archives, lectures....

Sans attendre cette édition spéciale, ni les Une enthousiastes des journaux vendredi matin, «tous les livres de Modiano se sont arrachés, en grand format, en poche, dès jeudi», a précisé vendredi à l'AFP l'un des libraires de l'enseigne Gallimard, boulevard Raspail dans le 7e arrondissement de Paris.

Il ne nous reste «plus aucun de ses romans précédents. Aucune rupture de stock en revanche pour son dernier roman, Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier, dont nous avions un plus grand nombre d'exemplaires».

Le dernier roman de Modiano se vendait déjà très bien depuis sa sortie début octobre, a-t-il ajouté. La Librairie Gallimard «a commandé un très gros réassort et elle pourra très vite répondre à la demande de tous ses livres». La demande «n'avait pas été aussi forte pour Le Clézio», Nobel de littérature en 2008, également édité par Gallimard, «même s'il s'est aussi bien vendu».

Même son de cloche à la Fnac: «Il y a eu un effet Nobel immédiat sur les ventes de Modiano. Les magasins parisiens notamment n'ont plus ou presque plus de stock, que ce soit du dernier titre ou de ses oeuvres précédentes», dit à l'AFP une responsable. «Nous allons très rapidement en commander».

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer