Chef en vous: changer d'orientation au bon moment

«Pour réussir en affaires, il faut que tu... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE)

Agrandir

«Pour réussir en affaires, il faut que tu réagisses lorsque la vague se lève, sinon tu te noies, dit Mike Poirier, propriétaire et fondateur de Chef en vous. Je me trouvais exactement dans cette situation-là: j'allais me noyer si je ne faisais rien.»

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Martin Primeau

Collaboration spéciale

La Presse

Quand les revenus ne sont plus au rendez-vous, c'est le moment de prendre de grandes décisions. Faut-il persister ou se tourner vers de nouveaux débouchés? Cette question, Mike Poirier se l'est posée en pleine crise économique en 2008, et a transformé le modèle d'affaires de son entreprise Chef en vous avec succès.

L'année 2006 allait être celle d'une révélation pour Mike Poirier, alors banquier depuis 17 ans.

Un jour d'avril, il est convié à Toronto à une activité de consolidation d'équipe qui mise sur la création culinaire pour tisser des liens. Le concept le fascine tout de suite.

«Je me suis dit: wow, c'est fantastique, il faut vraiment faire ça à Montréal», se souvient-il.

L'année suivante, il fonde Chef en vous et offre aux organisations un service de consolidation d'équipe basé sur le modèle qu'il a découvert dans le Ville Reine.

L'entreprise connaît tout de suite du succès, mais est vite rattrapée par la crise qui secoue la planète économique en 2008.

«Les grosses corporations ont arrêté de dépenser leur argent dans ces activités-là tout d'un coup et comme on dépendait d'elles à 99%, ça a donné un gros coup», raconte-t-il.

Fallait-il persister en attendant que la tempête passe ou trouver un nouveau secteur d'activité? Mike Poirier a opté pour la seconde idée.

«Pour réussir en affaires, il faut que tu réagisses lorsque la vague se lève, sinon tu te noies, dit-il. Je me trouvais exactement dans cette situation-là: j'allais me noyer si je ne faisais rien.»

C'est alors qu'il envisage différents scénarios. Le premier: offrir un service de traiteur. Mais le secteur est déjà très concurrentiel et commande surtout des investissements importants, selon lui.

Autre option: celle de devenir gestionnaire de cafétérias. Une avenue qui a vite intéressé l'ancien banquier parce qu'elle ne nécessitait pas de réinvestissement majeur.

«Dans la gestion de cafétérias, on n'a pas à acheter beaucoup d'équipement, à gérer de gros stocks ou à financer des comptes à recevoir, explique-t-il. On commence à générer de l'argent dès le jour un.»

Par un concours de circonstances, il décroche un premier contrat dans le secteur en avril 2009 en convainquant une institution d'enseignement privé de lui confier la gestion de sa cafétéria.

Un contrat qui sauve littéralement Chef en vous, selon Mike Poirier. «On serait mort aujourd'hui si on n'avait pas eu ce premier contrat.»

Un virage réussi

Aujourd'hui, l'entreprise de Mike Poirier gère sept cafétérias dans la région de Montréal.Elles sont situées dans des écoles privées, à l'exception de deux. La première se situe dans une grande entreprise et l'autre dans l'immeuble montréalais Le Nordelec où logent plusieurs entreprises, dont Chef en vous d'ailleurs.

L'entreprise offre toujours ses services de consolidation d'équipe, mais avec 85% de ses revenus qui proviennent désormais de la gestion de cafétérias, force est d'admettre qu'elle a bien changé en six ans.

Mike Poirier entend d'ailleurs continuer à travailler dans les deux secteurs, en misant tout de même sur la gestion de cafétérias pour faire croître un peu plus son entreprise. Et son défi est imposant: il doit faire sa place entre une poignée de géants qui contrôlent cette industrie.

«Ma recette actuelle fonctionne, mais pour aller au prochain niveau, il faudrait que je sois connu de tout le monde, dit-il, parce que présentement, c'est difficile d'être invité à soumissionner sur des contrats.»

En misant sur une offre alimentaire qui se distingue de celle de ses concurrents, mais surtout sur la flexibilité que lui permet la taille de son entreprise, il est convaincu qu'il se fera un nom dans l'industrie.

---------------

CHEF EN VOUS

LE PORTRAIT

Entreprise: Chef en vous

Année de fondation: 2007

Nombre d'employés: 48

Fondateur et propriétaire: Mike Poirier

Secteur: Gestion de cafétérias et organisation d'activités de consolidation d'équipes

Site web: chefenvous.com/fr/

LE DÉFI

La crise économique de 2008 frappe Chef en vous de plein fouet: les revenus chutent, l'entreprise ne pourra survivre longtemps si rien n'est fait.

LA SOLUTION

Chef en vous transforme ses activités et ajoute le volet de la gestion des cafétérias. Un secteur qui demande un réinvestissement modeste et qui génère des revenus rapidement.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer