Les chiens les plus élégants et les plus soigneusement coiffés d'Amérique ont commencé à grimper lundi sur le podium du défilé annuel du Club Westminster à New York.

Publié le 14 févr. 2011
AGENCE FRANCE-PRESSE

Pas moins de 2626 quadrupèdes représentant 179 races participent à ce concours de beauté pour briguer le titre de «Best in Show» qui sera attribué mardi soir.

Le stade Madison Square Garden à Manhattan était rempli par une foule survoltée où des dalmatiens croisaient des terriers toy fox, tous rêvant à la couronne gagnée l'année dernière par Sadie, terrier écossais à longs poils noirs.

La victoire apporte une gloire instantanée au lauréat, une visite au sommet de l'Empire State Building, des passages à la télévision et, dans le cas de Sadie, l'occasion de faire sonner la cloche qui marque chaque jour l'ouverture de la bourse de New York.

Les nouvelles races autorisées à participer cette année comprennent un animal d'apparence féroce, un «cane corso», élevé à l'origine par des paysans italiens, le léonberg qui ressemble à un lion, le chien courant bluetick coonhound - dont le poil blanc moucheté de noir semble avoir des reflets bleus - et enfin le berger d'Islande, animal qui accompagnait les Vikings sur leurs drakkars.

Les organisateurs affirment que le concours est le plus ancien événement sportif aux Etats-Unis, après le Kentucky Derby, une course hippique.

Le caractère sportif du défilé canin du Westminster Kennel Club pourrait être contesté, mais sa popularité est indéniable: ses grands moments sont couverts en direct par les réseaux de télévision USA Network et NBC.