Chasseurs d'aubaines, à vos souris! L'arrivée récente de deux sites de team buying (achat en groupe) sur le marché montréalais pourrait influencer vos habitudes de consommation. Petit portrait d'un phénomène qu'on gagne à connaître.

Ève Dumas LA PRESSE

À l'instar du géant américain Groupon, Tuango.ca et Teambuy.ca proposent tous les jours des rabais dépassant les 50% sur des services aussi divers qu'un abonnement dans un centre sportif, un forfait au spa, une journée de karting ou un repas au restaurant. Bienvenue dans le monde du «commerce social».

L'achat en groupe est une invention chinoise, apparue il y a environ cinq ans. On l'appelle aussi tuangou ou store mobbing. Avant d'être un phénomène du commerce électronique, le team buying se faisait sur le terrain, en personne. Les participants se retrouvaient en ligne, selon leur lieu d'habitation, et faisaient part de leurs intentions d'achat. Après un peu de repérage dans les magasins locaux, ils se donnaient rendez-vous devant un commerce et négociaient un prix de groupe avec le responsable. Dans le meilleur des cas, les clients repartaient avec l'objet ou le service désiré et le commerçant, de son côté, liquidait son stock.

Avec Tuango et TeamBuy, lancés tous deux au mois de juin, la démarche est différente. Tout d'abord, le client n'a pas à quitter le confort de sa chaise d'ordinateur pour faire ses achats. En revanche, ce n'est pas lui qui lance la transaction. Il doit regarder passer les offres quotidiennes et acheter lorsqu'il trouve quelque chose à son goût. Le commerçant décide du minimum d'acheteurs requis pour que la vente se concrétise. Popularité oblige, on doit même parfois fixer un plafond.

«C'est arrivé il y a quelques jours, justement. Nous avions affiché un forfait bien-être à 50$, au lieu de 200$, dans un petit centre de thérapie. À un certain moment, le commerçant nous a appelés pour nous dire STOP! Nous étions rendus à plus de 75 acheteurs», raconte Jérôme Guidollet, un des quatre investisseurs de Tuango, aussi à l'origine du site Alertesvoyage.ca.

Si Tuango est une entreprise montréalaise née il y a environ trois semaines, TeamBuy est un site torontois qui s'est implanté à Montréal la semaine dernière. Tous deux ont des équipes de vente à Montréal qui ont pour mission de trouver des commerces intéressés à vendre un service au rabais.

«Le plus difficile, au début, c'était de faire comprendre le concept aux commerçants. À Toronto, il y a maintenant sept sites du genre. Maintenant que nous sommes deux à Montréal, ça va faciliter le travail d'approche, explique M. Guidollet. Je crois qu'il y a de la place à Montréal pour au moins deux ou trois autre sites du genre. En plus, les déclinaisons du concept sont nombreuses et les possibilités de ventes sont infinies.»

Chez TeamBuy, on se voit aussi comme une sorte de guide urbain nouveau genre. «Le team buying, c'est une nouvelle phase du commerce électronique. Nous nous plaisons à l'appeler «commerce social». Nous aimerions former une sorte de communauté de Montréalais curieux, qui aiment partager des informations entre eux», raconte Omar Sahyoun, qui a la responsabilité de mettre en valeur le volet québécois de TeamBuy.

Pour les commerçants, les sites d'achat en groupe (qui se prennent une commission d'environ 40%) représentent avant tout un outil de marketing. «C'est un moyen de se faire connaître et d'aller chercher une nouvelle clientèle, explique Nathalie Veilleux, propriétaire des Studios Vert Prana. On ne fait pas d'argent avec ça.» Sur Tuango, elle a vendu 44 laissez-passer pour 10 cours de yoga. Le prix: 65$ au lieu de 130$.

Avec plus de 30 000 membres déjà chez Tuango (5000 pour l'instant sur TeamBuy Montréal), les chasseurs d'aubaines feraient mieux d'avoir le doigt pesant sur la souris.