Source ID:8583665; App Source:DAM

Encore plus de latex au week-end fétiche

«On s'attend à une augmentation de 35% du... (Photo archives La Presse)

Agrandir

«On s'attend à une augmentation de 35% du nombre de visiteurs», lance Éric Paradis, organisateur du Week-end Fétiche de Montréal.

Photo archives La Presse

Sortez votre plus belle combinaison de latex: le Week-end Fétiche revient à Montréal pour la sixième année.

Attention, l'événement est devenu beaucoup plus qu'un regroupement sadomasochiste. Si le noyau dur reste constitué de fétichistes forcenés, la clientèle s'est élargie et s'ouvre désormais à toutes sortes de nouvelles tendances pas nécessairement reliées au sexe.

En d'autres mots, les costumes ne se limitent plus à la cagoule noire pleine de fermetures éclair. Extraterrestres, ecclésiastiques, superhéros, bébés, lapins et autres créatures célestes constituent désormais une grande partie de cette faune festive, extravagante et exhibitionniste venue de partout dans le monde.

«On s'attend à une augmentation de 35% du nombre de visiteurs, lance Éric Paradis, organisateur du Week-end Fétiche, en évoquant l'impact des réseaux sociaux. Nous étions 2500 l'an dernier. On pourrait être 3200 cette année.»

Le Medley fermé, les activités se tiendront maintenant au Théâtre Olympia, rue Sainte-Catherine. Ce soir, défilé de mode kinky avec 26 stylistes et 200 mannequins. Demain: soirée «clubbing» costumée avec thématique «néons et ultraviolets» inspirée du film Tron. Dimanche après-midi: visite guidée de Montréal pour touristes fétichistes.

Avis aux curieux: la journée de samedi, ouverte à tous et présentée à l'hôtel des Gouverneurs, sera consacrée à divers ateliers sur l'art des jeux intimes. Comment attacher votre partenaire. Comment lui faire mal tout en lui faisant du bien. Comment se déguiser en poupée gonflable. Comment jouer au docteur. On en passe des vertes et des moins mûres. «Nous n'invitons pas seulement les adeptes du plaisir des sens, mais tous les gens qui sont à la recherche d'eux-mêmes», conclut Éric Paradis.

Soyez avertis: le latex est de rigueur pour les soirées. Sinon, portez du noir. Bon week-end.

6e Week-end Fétiche, jusqu'à dimanche. Info: www.festishweekend.com




Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer