Une démo du préservatif féminin FC2 a attiré la caméra de MTV à la 18e Conférence mondiale sur le sida (AIDS 2010) à Vienne en Autriche.

Publié le 30 juill. 2010
RELAXNEWS

De nombreux militants de la santé publique affirment que le préservatif féminin est un outil essentiel qui donne le pouvoir aux femmes dans la lutte contre le VIH. Cette vidéo en anglais explique l'intérêt du préservatif féminin par rapport au préservatif masculin.

L'ONG contre le sida Avert indique que le préservatif féminin est disponible en Europe depuis 1992, aux États-Unis depuis 1993, et qu'il peut aujourd'hui être trouvé dans plus de 90 pays, sous diverses appellations dont VA w.o.w, Natural Sensation Panty Condom, The Woman's Condom, FC2, Silk Parasol, Reality, Femidom, Dominique, Femy, Myfemy, Protectiv et Care.

PATH, une ONG internationale, travaille avec les femmes de pays en développement pour créer un préservatif féminin adapté à leurs demandes. «Les femmes voulaient un certain nombre de choses qu'elles n'obtenaient pas. Elles voulaient un préservatif féminin qui soit plus facile à insérer, à utiliser et à enlever, qui soit plus stable pour qu'elles n'aient pas à s'inquiéter qu'il bouge ou s'enlève pendant l'utilisation, qui soit plus confortable pour les deux partenaires (moins bruyant en particulier), et qui interfère moins avec les sensations», explique PATH.

Selon le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA), «en 2005, près des deux tiers des préservatifs féminins ont été utilisés en Afrique, devant l'Amérique du Nord et l'Europe. L'Asie a représenté moins d'1% du total mondial en 2005, même si les chiffres des années suivantes pourraient être plus hauts en raison d'une croissance en Inde.»