Rad Hourani à Paris

La Presse

Le designer canadien Rad Hourani présentait aujourd'hui sa collection printemps-été à la Semaine de la mode de Paris. Découvrez quelques pièces.

L'Arab Fashion Week, à laquelle participent 20 maisons... (PHOTO: MARCO CAMPANOZZI, ARCHIVES LA PRESSE) - image 1.0

Agrandir

L'Arab Fashion Week, à laquelle participent 20 maisons de 10 pays arabes, sera le cadre d'une présentation, pour la première fois dans un pays arabe, d'une collection unisexe, signée par le Canado-Jordanien Rad Hourani (notre photo).

PHOTO: MARCO CAMPANOZZI, ARCHIVES LA PRESSE

Lire la chronique de Nathalie Petrowski >>

Le créateur est le premier canadien, mais surtout premier designer unisexe, à être invité par la Chambre syndicale de la haute couture française à devenir membre et à y présenter sa collection. Il fait maintenant partie du club très select depuis un an, alors que sa carrière de designer a pris son envol il y a cinq ans à peine dans l'atelier de Denis Gagnon.

Obsédé par l'esthétisme et animé par un sens minutieux du détail, l'ex-Montréalais rêve d'un monde sans limites. Un monde sans âge, sans sexe et sans religion, où les êtres humains ne seraient pas semblables, mais distincts, différents et uniques.

Son travail, très près de l'architecture, commence toujours avec des lignes qu'il dessine, et dont certaines deviendront des patrons, puis des vêtements. Mais il faudrait plutôt parler de plans, car ses pièces sont souvent complexes. Certaines sont même transformables. Par exemple, une jupe peut devenir un sac à dos ou même un pull.

Ses créations ne ressemblent en rien aux collections des griffes mythiques comme Dior ou Chanel. «Je veux surtout que mes vêtements soient confortables et portables. Je ne veux pas non plus que mes pièces soient réservées aux galas ou aux soirées mondaines. Je crée des vêtements qu'on peut porter tous les jours. Pour moi, il est là le luxe ultime: de la haute couture pour le jour.»

Rad Hourani vit aujourd'hui à Paris, mais toute sa famille est à Montréal. Et s'il a ouvert un atelier de haute couture dans la Ville lumière, son atelier de prêt-à-porter, qui emploie une cinquantaine de personnes, demeure à Montréal. Lorsqu'il revient en ville, c'est pour le travail, mais aussi pour voir ses amis, notamment la designer Renata Morales ou le chanteur Pierre Lapointe.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Nathalie Petrowski | Rad Hourani: mode de vie

    Nathalie Petrowski

    Rad Hourani: mode de vie

    Le monde de la haute couture française est un monde chic, snob et sélect, fait de tissus rares et précieux et de marques éternelles comme Chanel,... »

  • Rad Hourani: du Mile End à Paris

    Mode

    Rad Hourani: du Mile End à Paris

    Le 24 janvier dernier, Rad Hourani, 30 ans, est entré dans l'histoire. Premier Canadien à intégrer le club très select de la haute couture, à Paris,... »

  • Rad Hourani

    Personnalités La Presse

    Rad Hourani

    Rad Hourani a présenté, le 24 janvier dernier, sa première collection en tant qu'invité officiel du cercle très sélect de la haute couture française.... »

  • Nouveaux créateurs pour clore la haute couture à Paris

    Mode

    Nouveaux créateurs pour clore la haute couture à Paris

    Les défilés haute couture se sont terminés jeudi, avec notamment Serkan Cura, un créateur belge d'origine turque, nouveau dans le calendrier. »

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer