• Accueil > 
  • Vivre 
  • > La face cachée du lait au chocolat 
Source ID:; App Source:

La face cachée du lait au chocolat

Stéphane Champagne
Collaboration spéciale

Le lait au chocolat serait l'une des meilleures boissons pour récupérer son énergie après un entraînement ou un exercice physique intense.

Rien ne saurait égaler les vertus de cette boisson naturelle, selon un chercheur de l'Université de l'Indiana.

Joël Stager, professeur au département de kinésiologie de l'Université de l'Indiana Bloomington, voulait en avoir le coeur net. La littérature scientifique faisait état, dit-il, des bienfaits du lait au chocolat, mais peu d'études existaient à ce sujet. Entraîneur de l'équipe de natation universitaire, il a joint l'utile à l'agréable en prenant ses nageurs comme cobayes.

«On s'est rendu compte que les nageurs, qui s'entraînent deux fois par jour, étaient beaucoup moins performants à leur entraînement de l'après-midi et qu'il y avait souvent des cas d'absence. J'ai donc demandé la permission aux parents de faire boire à tous mes nageurs de 12 à 15 onces de lait au chocolat immédiatement après l'entraînement du matin et de l'après-midi. En moins de trois semaines, le problème était réglé», dit-il.

Le professeur Stager a également soumis d'autres sportifs, notamment des cyclistes sur des vélos stationnaires, à ce régime lacto-chocolaté. Et les résultats, publiés dans différentes revues américaines, précise-t-il, étaient les mêmes.

«Nous leur donnions de l'eau, des boissons énergisantes commerciales et du lait au chocolat. Les buveurs de lait au chocolat étaient 70% plus performants.»

Quel est donc le secret qui se cache derrière cette potion magique en vente libre au dépanneur du coin?

«C'est grâce au ratio qui existe entre les protéines et les glucides (sucres). Ce ratio (une portion de protéines pour trois portions de glucides) est parfait pour refaire les réserves de glycogènes dans les muscles, il va aider à réparer ce qui a été brisé pendant l'entraînement», explique Isabelle Charest, nutritionniste, entraîneure et triple médaillée en patinage de vitesse aux Jeux olympiques d'hiver de 1994, 1998 et 2002.

Selon Mme Charest, le lait au chocolat serait beaucoup plus utile aux gens qui s'entraînent intensivement.

«Une personne qui va au gym trois fois par semaine a amplement le temps de récupérer. Mais je leur recommande quand même de boire un lait au chocolat, car les gens en général ne boivent pas assez de lait dans une journée», indique-t-elle.

Laiterie familiale

Au Québec, la Laiterie Chagnon, l'une des dernières laiteries familiales, a voulu redonner au lait au chocolat ses lettres de noblesse. Denis Chagnon, propriétaire de la PME des Cantons-de-l'Est, a eu vent de l'étude de Joël Stager. Il a investi des dizaines de milliers de dollars dans une campagne publicitaire et dans un nouveau berlingot plus ergonomique de 473 ml. Mme Charest a d'ailleurs accepté d'être la porte-parole de cette campagne «pro-lait au chocolat».

L'initiative de la Laiterie Chagnon porte déjà ses fruits. Le centre national de cyclisme de Bromont a fait du lait au chocolat sa boisson énergie par excellence. Plusieurs cyclistes qui roulent sur la piste du vélodrome bromontois connaissent la face cachée du produit. Véronique Drapeau, cycliste en été et fondeuse en hiver, dit consommer du lait au chocolat depuis cinq ans.

Les quelque 300 jeunes de 10 à 16 ans qui participent aux camps 100% vélo, que le centre organise depuis sept ans et où le BMX, le vélo de route et le vélo de montagne sont à l'honneur, ont maintenant droit à deux doses de lait au chocolat quotidiennes.

À noter que le lait au chocolat du commerce ne contient pas davantage de sucre qu'une quantité équivalente de jus de fruits non sucré et pas plus de caféine qu'une tasse de café décaféiné, selon des données fournies par les Producteurs laitiers du Canada. Attention de ne pas confondre lait au chocolat et boisson chocolatée non réfrigérée (comme les Mr. Big) qui contient énormément de sucre.

Maintenant que vous connaissez les bienfaits du lait au chocolat, vous ne pourrez plus vous en passer.




Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer