Le parcours de Marc Deschênes aux Championnats du monde de judo s’est arrêté à son premier combat, samedi, à Budapest. Le Lavallois qui combattait dans la catégorie des +100 kg a été défait par le Hongrois Richard Sipocz et il n’a pas obtenu de classement.

Sportcom

Deschênes, âgé de 28 ans, a été projeté au sol par son adversaire qui l’a ensuite immobilisé pour un ippon, ce qui a mis fin à son parcours après un peu plus de 3 minutes d’affrontement.

« C’est décevant, car je pense que j’étais bien préparé, alors j’aurais aimé en faire plus, a-t-il reconnu. Nous étions à l’extérieur [de la surface de combat] et j’ai pas mal arrêté de me battre, alors que lui, il a continué pour rentrer une attaque. Ça allait quand même bien. Je savais qu’il était dangereux dans ses attaques, alors il fallait que je contrôle bien la prise », a poursuivi celui qui avait esquivé une attaque du Hongrois en début de combat.

Je voyais qu’il se fatiguait beaucoup plus vite que moi. Si c’était à refaire, je n’aurais pas relâché sur la séquence hors de la surface, mais bon, l’arbitre a fait une erreur là-dessus selon moi.

Marc Deschênes

Sipocz, médaillé de bronze aux Championnats du monde juniors de 2019, a perdu son combat suivant contre le Russe Tamerlan Bashaev qui a poursuivi sa route jusqu’à la finale pour la médaille d’or.

Deschênes, médaillé de bronze des Championnats panaméricains de 2020, était le dernier Canadien en action à ces Mondiaux 2021. Le tournoi par équipes aura lieu dimanche, sauf que le Canada ne prendra pas part à la compétition.

Le judoka consacrera ses prochaines semaines à jouer le rôle de partenaire d’entraînement pour son compatriote Shady El Nahas, cinquième chez les moins de 100 kg vendredi, qui poursuivra sa préparation en vue des Jeux olympiques de Tokyo.

L’équipe canadienne quittera donc la capitale hongroise avec une médaille, une d’or, remportée mardi dernier par Jessica Klimkait chez les moins de 57 kg.