(Londres) Les boxeurs britanniques Anthony Joshua, 31 ans, champion du monde WBA, IBF et WBO des poids lourds, et Tyson Fury, 32 ans, champion WBC, s’affronteront prochainement lors de deux combats avec toutes les ceintures en jeu, ont annoncé lundi les médias britanniques.

Agence France-Presse

« Toutes les parties ont signé et nous allons travailler dur ces prochaines semaines pour confirmer la date et le lieu du plus grand des évènements de boxe », a indiqué à Sky Sports le promoteur Eddie Hearn, confirmant une information rapportée initialement par ESPN.

Hearn a affirmé à ESPN avoir été approché par « huit ou neuf sites » désireux d’accueillir l’évènement.

L’impact qu’aura la pandémie de COVID-19 sur l’organisation du combat, car elle pourrait avoir une influence importante sur la jauge du public et les déplacements, sera un facteur important pour ce choix.

L’idée d’un combat 100 % britannique à Londres fait forcément saliver, mais il se pourrait aussi qu’il soit délocalisé, comme la revanche de Joshua contre Andy Ruiz Jr qui s’était tenue en Arabie saoudite.

Selon ESPN, les boxeurs se sont mis d’accord, après des mois d’âpres discussions, sur un partage équitable de la bourse pour le premier combat et d’une répartition 60/40 en faveur du vainqueur pour le second.

Les organisateurs espèrent que les deux combats auront lieu en 2021, le premier au tout début de l’été et le second juste avant l’hiver.

Cette annonce arrive alors que Fury avait affirmé il y a 12 jours qu’il avait arrêté de s’entraîner pour ce combat et qu’il consommait « jusqu’à 12 pintes (environ 6 litres) de bière par jour », ajoutant le lendemain que, même avec 14 pintes dans le sang, il arriverait encore à « lui donner une raclée ».

« On ne sait jamais trop, avec Tyson. Il faisait peut-être de l’intox. Il était peut-être de mauvais poil. Il était peut-être en colère. Ou peut-être qu’il blaguait », a relativisé Hearn.

En décembre, Joshua avait facilement battu le Bulgare Kubrat Pulev (39 ans), à Londres, par K.-O. à la 9e reprise.

« Ce qui compte, ce n’est pas l’adversaire. Ce qui compte, c’est l’héritage (que je laisserai) et les ceintures. Si c’est Tyson Fury qui l’a, que mon adversaire soit Tyson Fury », avait-il ensuite lancé au micro de Sky qui diffusait l’évènement.

L’affrontement entre « AJ » (25 combats, 24 victoires dont 22 par K.-O., 1 défaite) et le « Roi des Gitans » Fury, invaincu en 31 combats, fait depuis longtemps fantasmer l’Angleterre et le monde de la boxe.

Le vainqueur sera le premier champion unifié depuis qu’il y a quatre ceintures dans la catégorie reine.

Le dernier boxeur à avoir été champion du monde unifié des lourds est le Britannique Lennox Lewis en 2000.