(Los Angeles) Et si le fantasme des fans de boxe devenait réalité ? Evander Holyfield a affirmé que des discussions existaient avec Mike Tyson pour un combat exhibition, qui serait le troisième entre les deux ex-rois des lourds, même si aucun « accord n’a été trouvé ».

Agence France-Presse

« Son camp a parlé au mien et nous n’avons pas encore trouvé un accord solide, mais on va dans cette direction », a déclaré Holyfield à la radio The 3 Point Conversion.

« Si ça se fait, alors ce n’est pas un problème. Il se trouve que (Tyson) faisait quelque chose et que je faisais moi aussi quelque chose. Quand j’en ai parlé aux gens, ils m’ont vu travailler et ils nous ont en quelque sorte rapprochés. Tout doit être réuni, mais cela ne me dérange pas si nous faisons quelque chose comme ça », a-t-il ajouté.

Dimanche est apparue sur Twitter une affiche annonçant la tenue d’un « Tyson-Holyfield 3 » le 11 juillet à Diriyah en Arabie saoudite, là où le Britannique Anthony Joshua a récupéré ces ceintures WBA, IBF, WBO des lourds face à l’Américain Andy Ruiz en décembre. Mais il n’est fait mention d’aucun promoteur ou chaîne de télévision, comme c’est généralement le cas en guise d’officialisation.

En attendant, ces derniers jours les quinquagénaires ont exprimé leur intention de remonter sur le ring et diffusé des vidéos les montrant à l’entraînement. Tyson, 53 ans, faisant montre de puissance et de vitesse dans ses enchaînements hargneux, ponctués d’un « Je suis de retour » menaçant. Holyfield, 57 ans, prononçant ces mêmes mots, plus calmement, après des extraits où on le voit aussi taper et sauter à la corde.

Si une amitié est née entre eux après leur retraite, leur rivalité fut mémorable dans les années 1990 ponctuée par deux victoires pour Holyfield. La première le vit ravir la ceinture WBA de son adversaire par arrêt de l’arbitre au 11e round, au terme d’un combat épique. La seconde fut rocambolesque, Tyson ayant été disqualifié après la 3e reprise, après avoir mordu l’oreille gauche d’Holyfield, excédé par ses coups de tête.

La perspective d’un troisième affrontement, certes sans enjeu mais inédit pour cette tranche d’âge, aurait l’allure d’un revival pour la catégorie-reine qui bénéficie actuellement d’un grand regain d’intérêt, avec les duels entre Tyson Fury et Deontay Wilder. Le premier avait spectaculairement détrôné le second pour le titre WBC en février, après un nul lors de leur premier combat.