(Las Vegas) Tyson Fury est redevenu champion du monde des poids lourds, samedi soir, dominant Deontay Wilder lors de leur match revanche jusqu’à ce que le coin de Wilder lance la serviette au septième round.

Associated Press

Fury avait un peu plus utilisé sa technique de boxe lors du premier affrontement, mais cette fois, il s’est lancé à l’attaque. Le Britannique a envoyé Wilder au tapis à deux occasions avant qu’une série de coups au septième assaut force le coin de l’Américaine à mettre fin aux hostilités.

Fury (30-0-1, 21 K.-O.) a d’abord fait chuter Wilder (42-1-1, 41 K.-O.) au troisième round grâce à une puissante main droite. Il a refait le coup au champion lors du cinquième engagement, après l’avoir atteint d’une gauche au corps.

PHOTO STEVE MARCUS, REUTERS

Tyson Fury

Le combat a pris fin à 1:39 du septième round, quand l’arbitre Kenny Bayless s’est interposé entre les deux boxeurs après que les hommes de Wilder eurent abdiqué. Fury était alors en train de rouer Wilder de coups dans un des coins de l’arène.

Il s’agissait de la première défaite de la carrière de Wilder en 44 combats et elle est survenue lors de la 11e défense de son titre du World Boxing Council, qu’il a gagné en 2015.