(Miami) La World Wrestling Entertainment (WWE), principale organisatrice d’évènements de lutte professionnelle, qui étaient en sommeil à cause du coronavirus, a de nouveau diffusé des combats en direct lundi, après avoir obtenu le statut de « services essentiels » en Floride.

Agence France-Presse

La lutte peut-elle donner des idées aux sports professionnels, qui ont mis leur compétitions à l’arrêt ces dernières semaines, pour reprendre leurs activités ? Une décision du gouverneur de Floride datant du 9 avril semble rendre les choses possibles.

Pompiers, médecins, infirmières et lutteurs

Dans son ordonnance rendue publique, Ron DeSantis a décrété que les combats de lutte de la WWE faisaient partie des services jugés essentiels par l’État durant la pandémie de coronavirus, au même titre que les hôpitaux, les pompiers, les épiciers et les travailleurs de la santé mentale.  

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE

Ces deux lutteuses l’ignoraient sans doute lors du gala de lutte WWE du 16 avril 2019 au Centre Bell, mais leur match serait considéré comme un service essentiel en Floride

Toujours selon cette note, les services essentiels incluent désormais « tous les employés d’un sport professionnel et d’une production d’audience nationale, incluant athlètes, participants, équipes de productions, équipes dirigeantes, médias et autres personnels essentiels à la tenue de tels évènements, et ce uniquement si le lieu où ils se déroulent est fermé au grand public ».

La WWE n’a donc pas perdu de temps renouer avec ses activités. Lundi, elle a diffusé un épisode en direct de sa série hebdomadaire Raw (« cru », en français) depuis son site de production de Winter Park, au nord d’Orlando, dans le comté d’Orange.

En tant que marque au cœur du tissu social, la WWE et ses superstars rassemblent les familles et offrent un sentiment d’espoir, de détermination et de persévérance.

La WWE, dans un communiqué

PHOTO D’ARCHIVES OLIVIER JEAN, LA PRESSE

Le lutteur Keven Owens recevant un service essentiel.

La WWE a ajouté qu’elle prendrait « des précautions supplémentaires » pour protéger la santé et la sécurité des lutteurs et du personnel.

Une idée pour les combats extrêmes

La décision du gouverneur de Floride d’allouer aux sports professionnels le statut de « service essentiel » pourrait encourager l’Ultimate Fighting Championship, principale fédération d’arts martiaux mixtes, d’y organiser des combats, d’autant qu’elle possède un lieu événementiel en Floride. Ces derniers jours l’UFC a tenté en vain de trouver un lieu pour un combat en Californie.  

La Ligue majeure de baseball, dont le début de saison est reporté sine die, pourrait aussi être intéressée. L’instance avait selon plusieurs médias déjà envisagé de faire jouer des matchs de saison régulière dans des centres d’entraînement en Floride et en Arizona.