(Brooklyn) Jean Pascal a remporté les titres Silver du World Boxing Council (WBC) et intérimaire de la World Boxing Association (WBA) chez les mi-lourds grâce à une victoire par décision unanime contre Marcus Browne, samedi soir, au Barclays Center.

La Presse canadienne

Après un contact accidentel ayant causé une importante coupure au-dessus de l’œil gauche de Browne (23-1, 16 K.-O.), au huitième round, il a fallu s’en remettre à la décision des juges. Chacun d’entre eux a remis une carte de 75-74, permettant à Pascal (34-6-1, 20 K.-O.) de retrouver le chemin de la victoire.

« La boxe, c’est comme ça. Nos têtes sont entrées en contact, mais je menais le combat, a déclaré Pascal, dans l’arène. Je l’ai envoyé au tapis à trois reprises et même si c’était serré, je gagnais le combat. C’est pour cette raison que les juges m’ont donné la victoire. »

Le Québécois de 36 ans disputait un premier combat depuis sa défaite en championnat du monde de la WBA face à Dmitry Bivol, en novembre dernier.

Browne, qui est de huit ans le cadet de Pascal, venait de livrer une très belle performance contre le tenace Badou Jack. Il avait eu le dessus par décision unanime pour mettre la main sur les deux ceintures qu’il détenait jusqu’à samedi.

La conférence de presse qui a mené à cet affrontement n’avait pas été de tout repos. Pascal s’était adonné à une envolée lyrique, rappelant les antécédents judiciaires de Browne, arrêté pour une quatrième fois pour violence conjugale, en juin.

Pour ce qui est du combat, Pascal a été prudent lors des deux premiers rounds, voyant devant lui un adversaire qui ne s’est pas défilé. Browne a toutefois appliqué de bons coups au troisième engagement, mettant quelques fois son opposant dans l’embarras.

L’animosité a grimpé d’un échelon au quatrième round, notamment au corps à corps. Pascal est parvenu à envoyer Browne au tapis grâce à une puissante main droite alors que l’Américain tentait d’attaquer. Ce dernier s’est malgré tout relevé rapidement, esquissant au passage un petit sourire.

Browne a tranquillement repris l’avantage grâce à des coups au corps qui semblaient avoir ralenti les ardeurs de Pascal, mais le boxeur originaire de Laval a envoyé son rival au tapis à deux occasions au septième assaut, chaque fois à la suite d’une solide main droite.

Lors du huitième engagement, Pascal a voulu poursuivre sur sa lancée. Les deux boxeurs, qui ont souvent été à proximité l’un de l’autre pendant le combat, sont finalement entrés en contact pour une dernière fois, le long des câbles. Saignant abondamment, Browne s’est distancé de son adversaire jusqu’à ce que l’arbitre Gary Rosato mette fin aux hostilités.