(Lima) Pensant avoir gagné les trois rondes jeudi soir, la Québécoise Myriam Da Silva avait un air triomphant alors qu’elle levait la main droite en l’air après avoir affronté l’Américaine Oshae Jones.

Gregory Strong
La Presse canadienne

Les entraîneurs de Da Silva semblaient également en confiance dans l’attente de la décision. La foule du Colisée Miguel Grau avait également été conquise, les spectateurs scandant même « Ca-Na-Da » tard dans le combat.

Les cinq juges ont vu les choses différemment.

Jones a balayé les cartes de pointage pour la victoire dans la finale féminine de 69 kilogrammes, aux Jeux panaméricains. La décision a surpris le public de 2400 personnes.

PHOTO MARTIN MEJIA, ASSOCIATED PRESS

« Ils ont vu que j’ai tout donné et que j’ai fait de mon mieux, a dit Da Silva, qui est originaire de Chambly. J’y ai mis tout mon cœur. »

Quatre juges ont marqué le combat 30-27 pour l’Américaine, tandis que l’autre lui donnait un avantage de 29-28.

« J’ai des sentiments mitigés, a confié Da Silva. Mais je pense avoir réalisé la meilleure performance que je puisse donner. C’est la chose la plus importante. Je ne regrette rien. »

La foule l’a acclamée à son retour vers le vestiaire. Elle a reconnu le soutien d’un geste de la main et a pris quelques photos avec les fans.

PHOTO CRIS BOURONCLE, AGENCE FRANCE-PRESSE

Triple championne nationale, Da Silva a mis à profit un bon jab droit tôt dans le combat, restant hors d’atteinte du solide crochet gauche de son adversaire.

Da Silva a bien répliqué et n’a pas mordu lors de feintes de l’Américaine. Jones, une gauchère, ciblait souvent le milieu du corps, dans une ronde où les deux combattants semblaient prendre le pouls de l’affrontement.

La Canadienne a utilisé les combinaisons au début de la deuxième ronde. Sur ses talons, Jones a néanmoins repoussé de nombreuses tentatives.

Da Silva est passé à l’attaque au dernier round. Elle a mélangé plus de crochets avec ses jabs et a envoyé une série de coups à la tête de Jones dans les dernières secondes.

« Myriam a offert une excellente performance, a dit l’entraîneur Joao Carlos Barros. Elle a suivi le plan de match et a fait mouche. Elle a fait beaucoup mieux que lors de leur affrontement précédent [une victoire de Jones en avril dernier]. Comme entraîneurs, nous pensons qu’elle a tout fait pour gagner le combat. »

La boxe se terminera vendredi. Les résultats n’ont pas d’impact sur le processus de qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo, l’année prochaine.