(Montréal) Marie-Ève Dicaire a défendu avec brio son titre de l’International Boxing Federation (IBF) des super-mi-moyens en l’emportant par décision unanime face à la Suédoise Mikaela Lauren, samedi soir, au Cabaret du Casino de Montréal.

La Presse canadienne

À l’issue de 10 rounds ardemment disputés, Dicaire a obtenu la faveur des trois juges par des pointages de 97-93, 98-92, 99-91

Il s’agissait d’une seconde tentative de défense de titre pour Dicaire (15-0-0, 0 K.-O.), qui devait d’abord affronter Lina Tejada sur la scène du Casino le 23 mars dernier. Le combat n’avait cependant pas eu lieu puisque la veille de l’affrontement, le médecin de la Régie des alcools, des courses et des jeux du Québec s’était aperçu que l’adversaire de Dicaire ne voyait pas de l’œil gauche.

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

Les spectateurs ont eu droit à un affrontement entre deux boxeuses aux styles diamétralement opposés. D’un côté, Dicaire est un as de la technique, tandis que de l’autre, Lauren (31-6-0, 13 K. -O.) est surtout une féroce bagarreuse.

Dicaire a esquivé à plusieurs reprises les charges de Lauren et a usé de sa vitesse dans le ring pour étourdir son adversaire. La Québécoise a montré de belles combinaisons, notamment au huitième round, afin d’avoir le dessus.

Dicaire, âgée de 32 ans, a été couronnée championne après avoir détrôné l’Uruguayenne Chris Namus dans une victoire par décision unanime en décembre dernier.

Lauren, a conquis six titres mondiaux dans deux catégories au cours de sa carrière. À 43 ans, la Suédoise n’a jamais été détrônée en tant que championne du WBC et de l’IBO des mi-moyennes.