(Las Vegas) Le Québécois Steven Butler a remporté la ceinture internationale de la WBC chez les poids moyens, jeudi, s’imposant par décision partagée devant l’Ukrainien Vitalii Kopylenko.

La Presse canadienne

Deux scores ont favorisé le Montréalais 96-93, tandis qu’un juge a donné l’avantage à son rival 95-94.

Butler a maintenant une fiche de 27-1-1, dont 23 K-O. Celle de Kopylenko est 28-2, dont 16 mises hors de combat.

Les trois premiers rounds ont été serrés. Lors du quatrième round, Butler a placé un crochet du gauche, sans vraiment prendre l’avantage.

Le sixième round a été relativement calme, mais Butler a réussi à amener son rival dans les câbles et a touché la cible deux fois.

Au septième round, Butler a continué un travail méthodique avec des frappes au corps, bien que l’Ukrainien ait été coriace vers la fin.

Lors du huitième, le Québécois a posé un genou au sol après avoir reçu de puissant s coups au corps, se relevant rapidement, par contre. Il a toutefois dû se défendre pendant presque tout l’engagement.

Butler a mieux paru dans l’avant-dernier round, puis il été agressif et fort efficace au 10e round, surtout dans la première minute et dans les 20 dernières secondes.

PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE

Le Québécois Erik Bazinyan

Lors du combat précédent, le Québécois Erik Bazinyan a conservé ses titres NABO et NABA des super-moyens, l’emportant par décision unanime devant le Mexicain Alan Campa.

Deux juges l’ont favorisé 99-90 et l’autre 97-92, au Hard Rock Hotel & Casino.

Bazinyan (23-0, 17 K-O) a maintenant remporté neuf combats de suite. Ses huit précédents s’étaient conclus par un knock-out.

Au premier round, Bazniyan a logé quatre bonnes droites, dont une au corps. Lors du deuxième, Bazniyan a logé une bonne combinaison tardive, mais Campa a été plus solide qu’en lever de rideau.

Prudent au quatrième rond, le Québécois de 23 ans a quand même réussi deux bonnes combinaisons dans les 30 dernières secondes, incluant une droite en hauteur.

Au cinquième engagement, un coup de tête accidentel a causé une sévère enflure au côté gauche du front du Mexicain, avec 2 : 15 à écouler. Une minute plus tard, Campa a obtenu un répit, après avoir été victime d’un coup bas.

Campa s’est montré plus combatif au septième round, notamment avec une bonne gauche, dans la dernière minute. Au 8e round, Bazniyan a commis un autre coup bas, perdant un point.

Le boxeur canadien a gardé le cap suite à des échanges vigoureux à l’avant-dernier round. À ce point-là, il dominait 107-59 pour les coups en puissance.

Bazniyan a continué d’être en contrôle avec des combinaisons à la dernière sortie, bien qu’il ait absorbé une gauche tardive.

Protégés d’Eye Of The Tiger Management, Butler et Bazinyan (22-0, 17 K. -O.) effectuaient leurs débuts professionnels en sol américain.

La soirée a débuté avec un gain par décision unanime d’Alexis Salazer, aux dépens d’Abraham Cordero.