Lucian Bute a dû travailler un peu plus longtemps que d'habitude pour faire le poids, vendredi. Mais il est quand même passé sous les 168 livres assez aisément.

Mis à jour le 18 mars 2011
Marc Tougas LA PRESSE CANADIENNE

Le champion IBF des super-moyens, qui effectuera la septième défense de son titre, samedi au Centre Bell, a montré un poids de 167,6 livres lors de la pesée de vendredi après-midi. Son adversaire, l'Irlandais de 35 ans Brian Magee, a affiché 167,7 livres.

L'entraîneur de Bute, Stéphan Larouche, a reconnu que son boxeur a modifié son approche après avoir gagné beaucoup de poids en muscles ces derniers mois.

«On a tenté de garder Lucian un peu plus pesant dans la dernière phase menant à la pesée, a expliqué Larouche après la pesée tenue dans un restaurant du Centre Bell. La dernière perte d'eau s'est faite un peu plus tard que d'habitude. On a tenté de nouvelles expériences et ça s'est très bien déroulé.

«Ce qu'on voulait, c'était de garder le plus d'eau dans son corps le plus tard possible, afin de maintenir sa masse musculaire le plus longtemps possible, a ajouté l'entraîneur du Montréalais d'origine roumaine. Si tu te déshydrates trop tôt, tu fais le poids facilement mais souvent, tu vas perdre le travail de longue haleine que tu as fait (en musculation). Il a donc fallu faire un travail minutieux qui a été préparé par l'équipe de nutrition.»

Ce travail semble s'être avéré un succès puisque Bute a dit se sentir très bien, vendredi, après avoir eu la chance de se réhydrater dans les minutes suivant la pesée.

«Ça n'a pas été si difficile, a dit Bute de la phase ultime de déshydratation. Ç'a été le résultat de mon travail.

«J'ai très bien fait le poids. Je suis content, je suis plein d'énergie et maintenant que je me suis hydraté, j'ai hâte de boxer. Je suis prêt.»

Bute a gagné beaucoup de masse musculaire ces derniers mois afin de préparer le combat de samedi, mais aussi les suivants qui pourraient avoir lieu contre le Danois Mikkel Kessler puis le gagnant du tournoi Super Six. Larouche a toutefois indiqué que son équipe et lui ont veillé à ce que le boxeur de 31 ans ne soit pas surentraîné.

«Ça devient très important, à ce niveau-ci, de porter beaucoup d'attention à la récupération, a-t-il dit. Si tu ne portes pas attention à ça, tu peux te surentraîner facilement.»

Larouche a aussi déclaré que les muscles en plus ne se traduiront pas par une diminution des autres atouts de Bute.

«Il va être pareil comme d'habitude, a dit Larouche de son boxeur. À moyen terme, il faut se débarrasser de ce qui traîne dans ton corps en masses grasses, et que ça devienne des muscles. Personne ne fait de cadeau à personne dans la boxe, les gars sont de plus en plus gros et de plus en plus forts, alors c'est juste une question à long terme d'être le plus gros possible dans le ring.»

Un négligé serein

Magee a également indiqué avoir aisément fait le poids, vendredi. Le boxeur irlandais a par ailleurs dit accepter sereinement son rôle de négligé en vue du combat de samedi.

«Ce n'est rien de nouveau pour moi, j'ai l'habitude, a-t-il souligné. Tandis qu'il y a beaucoup de pression sur Lucian. C'est le premier combat de son importante entente (avec Showtime). Moi, tout ce que j'ai à faire, c'est de m'assurer de disputer un bon combat.»

Et un bon combat, c'est justement à cela que Bute s'attend de Magee.

«Il n'est pas vraiment impressionnant physiquement, mais c'est sûr que comme boxeur il va être agressif, il va tout faire pour gagner. Il est venu ici pour saisir la chance de sa vie, j'en suis conscient, a dit Bute de Magee. À cause de ça, je me suis très bien préparé, très bien entraîné. Je suis bien mentalement et physiquement. J'ai hâte de monter sur le ring.»

«Brian Magee est un olympien, c'est un travailleur acharné, il a beaucoup de coeur et il est courageux, a énuméré Larouche. Il a une volonté de gagner que peu de boxeurs ont. Alors si tu ne le respectes pas, tu vas perdre ton combat parce que ce gars-là vient pour se battre.

«Il va essayer de mettre de la pression sur Lucian, il sait ce qu'il doit faire pour battre Lucian et nous savons ce qu'il va essayer de faire, a ajouté Larouche. Ça va être un meilleur combat que bien des gens pensent.»

Gaucher vs gaucher

Il s'agira aussi d'un combat animé, estime Larouche, parce qu'il mettra aux prises deux gauchers.

«Deux gauchers, ça devrait donner de bons échanges, a dit l'entraîneur-chef d'InterBox. Ce n'est pas comme lorsqu'un boxeur à la position orthodoxe affronte un gaucher. Samedi, les crochets des deux boxeurs vont atteindre la cible des deux côtés, les coups au corps vont se rendre... Je suis certain que la soirée va être intéressante.