Il y aura bel et bien du hockey de la ligue ECHL à Trois-Rivières la saison prochaine.

Richard Labbé Richard Labbé
La Presse

Ainsi, le Canadien a confirmé mardi que la nouvelle équipe de l’ECHL domiciliée à Trois-Rivières sera affiliée au club montréalais pour les trois prochaines saisons, à compter de la prochaine, celle de 2021-2022.

« Par le passé, nous avions certains de nos joueurs qui étaient éparpillés un peu partout à travers l’ECHL et parmi différentes équipes, a expliqué John Sedgwick, vice-président des opérations hockey et affaires juridiques du Canadien, en visioconférence mardi. Alors, cette association va nous permettre une plus grande proximité, et on trouvait que ça tombait sous le sens. »

Il s’agit d’une excellente nouvelle pour la ville de Trois-Rivières, qui souhaitait le retour d’une équipe de hockey en ses terres depuis longtemps déjà, mais selon Sedgwick, il s’agit aussi d’une excellente nouvelle pour les joueurs québécois, qui devraient avoir une place de choix dans cette formation.

« Après une carrière au hockey universitaire, par exemple, ça va donner une bonne option pour les joueurs locaux, a expliqué Sedgwick. Ça va leur donner une occasion de pouvoir continuer dans les rangs professionnels. Je suis sûr que les dirigeants de l’équipe vont faire un effort pour ajouter à leur formation plusieurs joueurs québécois. »

Le président et chef des opérations de l’équipe de Trois-Rivières, Mark Weightman, avait d’ailleurs annoncé ses intentions dans une longue entrevue accordée à La Presse en novembre dernier.

« On sait qu’il y a des joueurs de la LHJMQ qui sont très performants et qui ont beaucoup de potentiel qui passent sous le radar au repêchage de la LNH tous les ans. On aura donc l’occasion d’aller chercher tous ces joueurs afin qu’ils puissent poursuivre leur développement sans devoir quitter le Québec », avait-il expliqué.

Ça nous permettra de bâtir une équipe à l’image de nos partisans, à saveur très québécoise. On veut qu’ils se reconnaissent dans leur équipe.

Mark Weightman, président et chef des opérations de l’équipe de Trois-Rivières

Au fil des années, l’ECHL a parfois été la ligue des joyaux cachés, parfois des joueurs non repêchés qui ont su se faire un chemin jusqu’à la LNH.

Chez le Canadien de la présente saison, deux joueurs, les défenseurs Ben Chiarot et Brett Kulak, sont des anciens de l’ECHL, ayant déjà porté l’uniforme des Eagles du Colorado.

« Un bon laboratoire »

L’équipe de Trois-Rivières devra aussi nommer son groupe d’entraîneurs sous peu. « On pourra prêter des joueurs à cette équipe, les observer avant qu’ils n’atteignent la LNH… c’est un bon laboratoire », a ajouté Sedgwick.

La formation va disputer tous ses matchs locaux au nouveau Colisée de Trois-Rivières, qui aura une capacité de quelque 5000 spectateurs. Ce nouvel aréna doit ouvrir ses portes à l’été.

Le club de Trois-Rivières, qui demeure sans nom pour le moment, avait précédemment confirmé quelques-uns de ses dirigeants, dont Marc-André Bergeron, ancien défenseur, qui sera vice-président et directeur général de cette nouvelle équipe.

Rappelons que l’ECHL est l’ancienne East Coast Hockey League, fondée en 1988. Depuis la saison 2002-2003, seulement l’acronyme est employé.