Même si le tabou demeure, la sexualité des aînés existe. C’est d’ailleurs le slogan d’une campagne de sensibilisation, lancée ces jours-ci par l’organisme Les 3 sex, visant à lever le voile sur un sujet bien concret dont on ne parle pour ainsi dire jamais.

Silvia Galipeau Silvia Galipeau
La Presse

« J’existe, on existe, ça existe », confirment une série de courtes capsules diffusées sur les réseaux sociaux.

C’est surtout la démystification de la sexualité des aînés LGBTQ+ que vise cette campagne qui souhaite, dans un deuxième temps, les outiller pour s’affranchir d’une certaine hétéronormativité. 

Consultez le site de cette campagne : https://les3sex.com/fr/onexistecaexiste