Consultez les dernières nouvelles de la mode locale.

Olivia Lévy
Olivia Lévy La Presse

Lili+Henry : la passion pour les foulards

Julie Courchesne a lancé Lili+Henry, une marque de foulards colorés unisexes faits par des artisans d’ici, en 2019. Cet univers la passionne depuis qu’elle est enfant. « C’est un accessoire qui a toujours fait partie de ma vie », dit-elle en entrevue. « Petite, je me souviens que j’allais dans le tiroir de ma mère pour me plonger dans ses foulards, il y en avait de toutes les couleurs, de toutes les matières. Je découvrais un vrai trésor, je jouais avec tous ces foulards, et c’est resté dans ma mémoire. »

Lili+Henry, ce sont des foulards fabriqués avec des matières naturelles comme la laine mérinos, le lin et le voile de chanvre pour la saison printemps-été. C’est aussi la volonté d’encourager une consommation responsable, en créant des foulards au style intemporel, faits pour durer et fabriqués localement.

  • L’écharpe Essentielle en laine mérinos extra fine, 145 $

    PHOTO MÉLANIE BUSSIÈRE, FOURNIE PAR LILI+HENRY

    L’écharpe Essentielle en laine mérinos extra fine, 145 $

  • Foulards en voile de chanvre, 88 $

    PHOTO MÉLANIE BUSSIÈRE, FOURNIE PAR LILI+HENRY

    Foulards en voile de chanvre, 88 $

  • L’écharpe Lili en laine mérinos extra fine, 115 $

    PHOTO MÉLANIE BUSSIÈRE, FOURNIE PAR LILI+HENRY

    L’écharpe Lili en laine mérinos extra fine, 115 $

1/3
  •  
  •  
  •  

Les foulards, unisexes, portent des noms comme L’Enveloppante pour les écharpes en laine mérinos, L’Essentielle, La Classique et l’écharpe Lili pour le printemps et l’été. « Lili, c’est pour ma mère qui s’appelle Elizabeth, et Henry, j’ai toujours adoré ce prénom, c’est pour moi l’image d’un homme qui porte des foulards ! », explique la fondatrice de la marque, qui a travaillé en marketing pendant de nombreuses années, ici comme à l’étranger, dans l’industrie viticole.

« J’aime les couleurs vives. J’ai vécu à Paris, puis à Adélaïde, en Australie. Je m’inspire de la nature, je suis passée du gris de Paris au bleu de l’océan de l’Australie puis aux couleurs de la nature du Québec, des lacs, du fleuve. » Pour Julie Courchesne, un foulard est un accessoire qui habille, et en ces temps de vidéoconférences, il est le bienvenu ! « Un foulard ajoute une touche de couleur et de sophistication. C’est comme un bijou et ça ne se démode pas. »

www.liliandhenry.com

La collection de printemps de Noémiah

  • Robe brodée de tulipes Cécilia, 225 $

    PHOTO FOURNIE PAR NOÉMIAH

    Robe brodée de tulipes Cécilia, 225 $

  • Robes en coton Coco, 245 $

    PHOTO FOURNIE PAR NOÉMIAH

    Robes en coton Coco, 245 $

  • Sacs à bandoulière, faits en collaboration avec Veinage, 199 $

    PHOTO FOURNIE PAR NOÉMIAH

    Sacs à bandoulière, faits en collaboration avec Veinage, 199 $

  • Col Léo, avec la broderie conçue à partir d’une œuvre de l’artiste montréalaise Janna Yotte, 95 $

    PHOTO FOURNIE PAR NOÉMIAH

    Col Léo, avec la broderie conçue à partir d’une œuvre de l’artiste montréalaise Janna Yotte, 95 $

1/4
  •  
  •  
  •  
  •  

Le beau temps peut arriver, Noémiah lance sa nouvelle collection ! Le style est toujours très féminin ; il y a de jolies robes et vestes brodées faites de fibres naturelles comme l’organza de soie et le coton gaufré, les hauts sont délicats, et les couleurs pastel nous font déjà sentir au cœur du printemps. La créatrice a conçu une broderie à partir d’une œuvre de l’artiste montréalaise Janna Yotte qui s’inspire de la représentation de l’appareil reproducteur féminin. On y voit l’illustration de fleurs et de mains qui s’entremêlent.

Pour compléter la collection, la designer de Noémiah, Noémie Vaillancourt, s’est entourée de trois créatrices aux expertises variées. Elle a collaboré avec Veinage pour faire des sacs à bandoulière et des porte-cartes, avec Maksym Joaillerie pour fabriquer deux bijoux en or massif, et avec l’artiste céramiste Goye pour créer un cintre de porcelaine nacrée.

www.noemiah.com

La Stan Smith en version écologique

  • Chaussures Stan Smith, avec broderies de fleurs, 120 $

    PHOTO FOURNIE PAR ADIDAS

    Chaussures Stan Smith, avec broderies de fleurs, 120 $

  • Chaussures Stan Smith, avec motifs en relief, 120 $

    PHOTO FOURNIE PAR ADIDAS

    Chaussures Stan Smith, avec motifs en relief, 120 $

  • Chaussures Stan Smith traditionnelles (écolos), 110 $

    PHOTO FOURNIE PAR ADIDAS

    Chaussures Stan Smith traditionnelles (écolos), 110 $

1/3
  •  
  •  
  •  

Adidas lance au Canada « Toujours Stan Smith », une collection de chaussures composées de matériaux recyclés de haute performance. Les semelles de ces Stan Smith, offertes en trois modèles, sont faites de caoutchouc recyclé, ainsi que de solutions véganes sans matériaux d’origine animale. Les broderies composées de fleurs rappellent que « nous avons tous un rôle à jouer dans la construction d’un avenir meilleur », estime la marque.

La Stan Smith créée en 1973 est devenue une chaussure indémodable avec sa silhouette blanche classique. Bientôt, elle deviendra écoresponsable. D’ici 2025, la marque allemande s’engage à utiliser uniquement des matériaux recyclés, comme le polyester, dans tous ses produits et ainsi contribuer à mettre fin à la production de déchets plastiques.

https://www.adidas.ca/fr/stan_smith

Une nouvelle collection pour Bijoux Pépine

  • Boucles d’oreilles Alula, vert menthe, 59 $

    PHOTO FOURNIE PAR BIJOUX PÉPINE

    Boucles d’oreilles Alula, vert menthe, 59 $

  • Collier long Cancan, rouge corail, 115 $

    PHOTO FOURNIE PAR BIJOUX PÉPINE

    Collier long Cancan, rouge corail, 115 $

  • Boucles d’oreilles Aurore, 75 $

    PHOTO FOURNIE PAR BIJOUX PÉPINE

    Boucles d’oreilles Aurore, 75 $

  • Collier chaîne ajustable Solstice, rouge corail, 69 $

    PHOTO FOURNIE PAR BIJOUX PÉPINE

    Collier chaîne ajustable Solstice, rouge corail, 69 $

1/4
  •  
  •  
  •  
  •  

Perrine Marrez, créatrice de Bijoux Pépine, aime s’amuser avec les formes et les textures. Elle fabrique ses bijoux à la main à partir de sable, de poudres naturelles comme le cacao, d’épices comme le piment rouge et le sel rose de l’Himalaya, le tout cristallisé dans de la résine du Québec. Résultat : des colliers, bracelets et boucles d’oreilles colorés et originaux.

Sa nouvelle collection s’inspire de la mythologie et des civilisations anciennes. Certaines boucles d’oreilles ont des formes aztèques ou d’anneaux solaires et tous les bijoux sont de couleurs vives : vert menthe, rouge corail, bleu indigo et vert forêt.

https://bijouxpepine.com/fr/