Pour joindre l’utile au coquin, sans oublier l’agréable, la boîte québécoise de jouets érotiques éthiques, responsables et esthétiques Désirables a eu l’idée originale de faire appel à des artistes tatoueurs locaux (Léa Dussault et Lydia Marier, temporairement sans emploi pour les raisons que l’on sait), les invitant à illustrer des t-shirts (sérigraphiés et fabriqués localement) inspirants, sur le mot d’ordre du jour (en version coquine) : Stay home and masturbate.

Silvia Galipeau Silvia Galipeau
La Presse

« Nous avons créé ce projet pour aider des artistes et artisans locaux. Cette collection spéciale vise à créer des revenus pour des artistes et artisans qui n’ont peut-être pas d’autres sources de revenus pour le moment. Nous avons rassemblé la créativité et le savoir-faire de trois artistes locaux pour vous faire sourire et vous rappeler de rester en sécurité à la maison », indique Isabelle Deslauriers, fondatrice de Désirables, par voie de communiqué.

  • L’art du slow sex, par Lydia Marier

    PHOTO FOURNIE PAR DÉSIRABLES

    L’art du slow sex, par Lydia Marier

  • Feeling Yourself, par Léa Dussault

    PHOTO FOURNIE PAR DÉSIRABLES

    Feeling Yourself, par Léa Dussault

1/2
  •  
  •  

Pour l’instant, trois modèles sont offerts pour 46 $, frais de livraison inclus.

> Consultez le site de Désirables (en anglais) : https://www.desirables.ca/