La Presse décortique l’origine d’une tendance mode : d’où vient-elle et pourquoi émerge-t-elle ? Comment la porter ? Décryptage.

Maude goyer
collaboration spéciale

La tendance

Le retour du temps froid donne envie de s’emmitoufler et de se lover dans des couvertures. On se met en mode cocooning – et c’est encore plus vrai en temps de pandémie et de (semi) confinement !

Même si, chaque année, les foulards surdimensionnés, les châles et les ponchos reviennent dans les tendances mode automnales, cette saison, la cape est une pièce clé de la garde-robe. « Il y a beaucoup d’options cette année, dit Laurence Bareil, animatrice télé et auteure de La Bible du shopping intelligent. Certains modèles de capes sont comme des couvertures, très enveloppantes et plus de type “linge mou”, et d’autres sont plus structurés. »

Symbole de puissance au XVIIIsiècle, la cape a fait tourner toutes les têtes lors du défilé de la designer italienne Elsa Schiaparelli en 1936. La cape, pièce audacieuse, devient l’emblème du féminisme en mode. Depuis, elle fait des apparitions ici et là dans les collections des designers jusqu’en 2016, année où elle vole la vedette sur les podiums.

  • Cape longue en laine bouillie, Tristan, 275 $.

    PHOTO FOURNIE PAR BOUTIQUE TRISTAN & ISEUT INC.

    Cape longue en laine bouillie, Tristan, 275 $.

  • Cape courte en laine bouillie et détails en cuir, Tristan, 195 $.

    PHOTO FOURNIE PAR BOUTIQUE TRISTAN & ISEUT INC.

    Cape courte en laine bouillie et détails en cuir, Tristan, 195 $.

  • Cape à col à revers en mélange de coton, Zara, 99,90 $.

    PHOTO FOURNIE PAR ZARA

    Cape à col à revers en mélange de coton, Zara, 99,90 $.

  • Poncho en mailles rose rétro avec côtés ouverts, H & M, 24,99 $.

    PHOTO FOURNIE PAR H & M

    Poncho en mailles rose rétro avec côtés ouverts, H & M, 24,99 $.

  • Foulard en tricot rayé, 100 % acrylique, marque Blumind, L’Aubainerie, 20 $.

    PHOTO FOURNIE PAR L’AUBAINERIE

    Foulard en tricot rayé, 100 % acrylique, marque Blumind, L’Aubainerie, 20 $.

  • Écharpe avec franges, 100 % acrylique, Addition Elle chez Penningtons, 29,95 $.

    PHOTO FOURNIE PAR PENNINGTONS

    Écharpe avec franges, 100 % acrylique, Addition Elle chez Penningtons, 29,95 $.

1/6
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Où la voit-on ?

De Lanvin à Gucci en passant par Dior, Celine, Isabel Marant, Alexander McQueen et Stella McCartney, de nombreux designers ont présenté des capes dans leurs collections automne-hiver 2020-2021. « On en voit des versions longues et d’autres plus courtes, souligne Mme Bareil, et certains modèles sont très classiques. »

Chez les détaillants, la cape est aussi omniprésente : Zara, MaxMara, Tristan, Reitmans, Addition Elle et L’Aubainerie, pour ne nommer que ceux-là, en mettent de l’avant dans leurs boutiques et sur leurs sites.

Pourquoi cela revient-il ?

Selon Myriam Laroche, stratège en développement durable du textile et du vêtement, les vêtements multifonctionnels sont très tendance. « C’est ça qui est hot en ce moment, explique-t-elle. Je préfère personnellement le foulard surdimensionné à la cape, car il peut remplir plein de fonctions : on se protège du froid l’hiver, il garde au frais l’été, on peut se protéger de la pluie, on peut même s’en servir sur une plage et il est bien pratique, noué sur le visage, si on a oublié notre masque ! »

Mme Laroche croit que la cape et le gros foulard seront encore plus populaires ces prochaines années. « Je ne pense pas qu’on soit au sommet de la tendance, note-t-elle. Il y a un côté réconfortant, protecteur et rassurant dans ce genre de vêtement. »

Laurence Bareil est du même avis : la cape est pratique, passe-partout et polyvalente. « On peut la mettre à différentes occasions, pour être chic et compléter un look… ou en pyjama le samedi matin ! »

On veut l’adopter

Facile à porter, la cape classique arbore des motifs à carreaux ou à chevrons. « On peut choisir une pièce pas trop chargée, dans des teintes neutres comme crème, beige, camel ou des dégradés de gris avec du noir », conseille Mme Bareil.

Comment la porterait-elle ? « Je choisirais une cape en laine, mise par-dessus un perfecto noir, par exemple, porté avec des jeans et des Converse », dit-elle.

Myriam Laroche, quant à elle, suggère de miser sur la qualité… et les boutiques de vêtements de seconde main. « Je trouve de gros foulards presque chaque fois que je vais au Village des valeurs, indique-t-elle. Je mise sur ceux faits en cachemire, en soie, en tartan ou en laine. Ça peut devenir un accessoire vraiment trippant, on peut le porter sur ses épaules, le croiser devant et le porter avec une ceinture. »