Les robes de Julie Pesant garnissent les garde-robes de la mairesse Valérie Plante, de Sophie Grégoire Trudeau, des actrices Anne Dorval, Magalie Lépine-Blondeau, Anne-Marie Cadieux et de plusieurs femmes d’affaires québécoises. Sa maison, Éditions de robes, a présenté cette semaine une collection automne-hiver aux coupes toujours impeccables et aux couleurs éclatantes.

Ève Dumas Ève Dumas
La Presse

Ce n’est pas parce que c’est l’automne qu’on doit s’assombrir. Chartreuse, vert pomme, orange, rouge, aqua et une déclinaison de mauves sont autant de coloris bien affirmés qui vont dans le sens de la mission de Mme Pesant, soit d’aider les femmes à prendre leur place.

PHOTO FOURNIE PAR ÉDITIONS DE ROBES

« Je conçois surtout des robes pour le travail, mais elles peuvent aussi très bien passer au soir. » — Julie Pesant, fondatrice d’Éditions de robes

« Par les coupes flatteuses pour toutes les silhouettes et les matières de qualité [le ponte (double tricot), le triacétate (fin crêpe) et le double crêpe de laine italien] qui font de chaque robe un morceau très durable, je souhaite donner aux femmes les atouts vestimentaires dont elles ont besoin pour mener leurs combats. Je conçois surtout des robes pour le travail, mais elles peuvent aussi très bien passer au soir. » Le prix de la majorité des robes se situe entre 395 $ et 595 $.

La boutique du boulevard Saint-Laurent, dans le Mile End, accueille également pour le prochain mois le joaillier Alexandre Bergeron, dont les bijoux (des bagues, surtout) seront vendus sur place.

« J’ai eu un coup de cœur pour ses créations il y a environ un an. Ses bijoux sont inusités, délicats, mais avec beaucoup de panache. J’ai voulu lui donner une vitrine chez nous », conclut la fondatrice d’Éditions de robes, toujours au service de la gent féminine.

> Consultez le site de Julie Pesant : https://www.editionsderobes.com/

> Consultez le site d’Alexandre Bergeron : https://www.instagram.com/alexandre.bergeron/