Couronnes de fleurs, robes au crochet ou à franges, la mode festival n’a pas la meilleure des réputations. Mais les clichés tendent à s’estomper et les tenues, à se diversifier. Regard sur les tendances aperçues au cours du premier week-end de Coachella, qui sont souvent annonciatrices des styles qui marqueront l’été.

Valérie Simard Valérie Simard
La Presse

« Pendant longtemps, les festivals étaient très synonymes de la maxi robe fleurie et de la couronne de fleurs, constate la styliste Ariane Sylvain. Au cours des dernières années, j’ai l’impression que les gens se sont mis à adopter davantage des looks éclectiques, à s’amuser et à créer des trucs originaux. On retrouve tellement de tout, il n’y a plus de règles. »

Chaque année, Coachella lance la saison des festivals avec son lot de célébrités et d’influenceurs qui prennent d’assaut le désert, vêtus de leurs plus beaux et plus excentriques atours. Leur style est souvent réfléchi, arrimé aux tendances, et leur influence, importante, ce qui fait que les looks aperçus à Coachella ne restent souvent pas à Coachella. « Coachella est vraiment très annonciateur des tendances fortes de l’été, souligne Ariane Sylvain, qui est la styliste personnelle de l’animatrice et youtubeuse Marina Bastarache, qui assiste au festival depuis trois ans. Souvent, ce qu’on voit à Coachella, ce sont les pièces qu’on va retrouver [dans les magasins] pour l’été qui approche et à Osheaga. Après, dans notre quotidien, il faut les adapter à notre mode de vie. »

PHOTO TIRÉE D’INSTAGRAM (@CARYTAUBEN)

Le fluo et les lunettes au look futuriste étaient bien présents
lors du premier week-end de Coachella. Ici, le styliste montréalais Cary Tauben pose aux côtés de Paris Hilton.

Plusieurs mois avant l’événement, Ariane Sylvain fait des recherches sur les tendances qui émergent pour élaborer les tenues de festival de Marina Bastarache. « C’est super important pour Marina de trouver un moyen de se démarquer à travers tout ça, observe-t-elle. Au cours des derniers mois, on voyait la tendance du short de cycliste [biker short] se présenter de façon très forte. On l’a vu porté par plusieurs célébrités. Je voulais m’assurer que Marina soit l’une des premières à l’arborer. »

Retour du fluo

Parmi les autres tendances repérées par Ariane Sylvain : le tie-dye, les bottes de cowboy et le fluo.

« Le fluo est déjà rentré dans les boutiques. Je suis convaincue qu’il va y avoir énormément de fluo à Osheaga. »

Et que dire des looks qui se rapprochent parfois des tenues de plage ? La chaîne de boutiques Garage a fait beaucoup jaser la semaine dernière avec la campagne de sa collection « Festival » qui met de l’avant deux jeunes femmes en bikini. Plusieurs internautes ont signalé qu’il ne s’agissait pas d’une tenue de festival. « À Coachella, on en voit, des filles en maillot de bain, affirme Ariane Sylvain. On voit énormément de jeunes avec des strings. Pas à Osheaga, mais à Coachella, c’est vraiment un méli-mélo de plein de personnages. »

PHOTO TIRÉE D’INSTAGRAM (@GIGIHADID)

La mannequin Gigi Hadid portait, par-dessus un top blanc,
cette veste tie-dye de la marque danoise Ganni.

La lingerie portée en guise de top est quant à elle très à la mode. Cette année à Coachella, Marina Bastarache a porté un soutien-gorge de la marque montréalaise Sokoloff Lingerie. « Il y avait une doublure qui fait en sorte qu’on ne voit pas nécessairement le sein, précise Ariane Sylvain. Mais oui, c’est de la lingerie. L’idée avec ça est toujours d’amener un certain équilibre. En dévoilant le haut avec un top comme ça, je ne lui aurais pas mis un short court. On a équilibré avec une jupe en tulle plus longue. »