Nous avons découvert récemment la marque montréalaise HOTELMOTEL et nous avons été franchement séduite par son esthétique à la fois edgy et minimaliste se réclamant du slow fashion avec son slogan, « Please Disturb », qui invite — poliment — à perturber l’industrie de la mode.

Iris Gagnon-Paradis Iris Gagnon-Paradis
La Presse

L’entreprise est l’affaire de Niki Jessup et de Corinne Bourget, qui travaillaient toutes deux dans l’industrie du cuir lorsqu’elles se sont rencontrées ; la première a fait des études en design de chaussures, et la deuxième a son diplôme en maroquinerie.

Partageant les mêmes questionnements et inquiétudes sur l’industrie de la mode, elles joignent donc leurs expertises dans ce projet qui veut « rendre le luxe plus humain et éthique ».

Leurs produits en cuir, unisexes, vont des sneakers à plusieurs modèles de sacs et portefeuilles, dont le Grand Taco, un sac banane qui a franchement de la gueule.

HOTELMOTEL a inauguré, hier, une boutique éphémère dans l’espace de la boutique Anfibio, dans le quartier Villeray (175, rue Villeray).

Jusqu’au 17 août, on s’y rend pour découvrir l’univers de la marque, dont les nouvelles sandales en cuir unisexes faites sur mesure, pour lesquelles la marque vient de lancer une campagne de sociofinancement.

Consultez le site de l’entreprise : https://www.atelierhotelmotel.com/

Consultez la page ulule d’Atelier HOTELMOTEL : https://fr.ulule.com/atelier-hotelmotel-2/