Une foule d’entreprises d’ici mettent de l’avant des initiatives pour le jour de la Terre ou proposent des produits écoresponsables et zéro déchet afin de réduire son empreinte écologique. Nos suggestions pour la 50e journée anniversaire, qui nous appelle à prendre soin de notre planète au quotidien.

Iris Gagnon-Paradis Iris Gagnon-Paradis
La Presse

Collection durable

L’entreprise Gaia & Dubos lance ce mercredi une nouvelle collection printanière sous le signe de la durabilité, principe qui fait partie de son ADN. Matériaux écolos et biodégradables, comme des lins de Belgique et des cotons certifiés bios, mini-collection de six pièces qui s’incarne dans la lenteur – à l’opposé de la mode éclair (fast fashion) —, fabrication à la main au Québec dans des conditions de travail éthiques : l’entreprise menée par la designer Léonie Daignault-Leclerc a des pratiques exemplaires en matière d’écoresponsabilité. On peut dès aujourd’hui précommander des pièces comme des combinaisons portefeuille, des shorts ajustables ou des t-shirts et profiter d’un tarif préférentiel, jusqu’au 26 avril.

> Consultez le site Gaia & Dubos

Café bien conservé… sans déchet

PHOTO FOURNIE PAR CAFÉ SAINT-HENRI

Nouveau contenant réutilisable du Café Saint-Henri

Les Québécois sont confinés, mais continuent d’être caféinés grâce aux multiples cafés et torréfacteurs qui offrent la livraison. Pour conserver ses grains frais le plus longtemps possible, un contenant hermétique de qualité s’impose. Le Café Saint-Henri vient de lancer un nouveau contenant réutilisable, dans lequel on peut recevoir son café, offert en consigne (à 15 $). Une fois les cafés rouverts, on pourra utiliser les contenants pour faire le plein, l’objectif à long terme de l’entreprise fondée par Jean-François Leduc étant de se départir des sacs jetables à usage unique dans ses succursales.

> Consultez le site Café Saint-Henri

Pâte à vaisselle anti-gaspillage

PHOTO FOURNIE PAR KLIIN

KLIIN vient de commercialiser une pâte à vaisselle concentrée.

On connaît l’entreprise québécoise KLIIN pour ses essuie-tout colorés et réutilisables, ingénieuse idée. Sa dernière innovation : une pâte à vaisselle concentrée biodégradable. Alors que les savons à vaisselle traditionnels sont généralement composés à 70 % d’eau, cette pâte concentrée permet de réduire sa consommation d’eau de façon importante, surtout pour ceux qui ont l’habitude de laver quelques pièces à la fois. On y frotte un torchon ou une lavette humide, on astique et on rince, tout simplement. KLIIN affirme que sa pâte à vaisselle aurait une durée trois fois plus longue que le savon à vaisselle ordinaire, alors que son format compact réduit l’emballage. On peut également s’en servir pour laver évier, comptoir, cuisinière, four et hotte. Pas mal ! Prix : 7,99 $

> Consultez le site de KLIIN

Cercle vertueux

PHOTO FOURNIE PAR ECOTAO

EcoTao offre des lingettes nettoyantes réutilisables de qualité.

Fondée par Audrey Chen-Lafitte, thérapeute et experte en médecine traditionnelle chinoise, la jeune entreprise EcoTao offre un produit qui se démarque dans le marché des lingettes nettoyantes réutilisables. Biodégradables, elles sont fabriquées d’un mélange de bambou et de coton biologiques, et viennent dans un joli coffret lui-même fait de bambou biodégradable. Double face, la lingette offre un côté lisse et un autre texturé, qui permet une légère exfoliation. En plus, les lingettes sont fabriquées à la main, à Montréal, par l’atelier Les Petites-Mains, entreprise d’insertion et d’économie sociale qui emploie des femmes. Un véritable cercle vertueux ! Prix : à partir de 29,99 $ pour un coffret

> Consultez le site d’EcoTao

Étuis compostables

PHOTO TIRÉE DE FACEBOOK 

Les étuis à téléphone de Mellow sont compostables.

Les étuis de téléphones intelligents, généralement fabriqués avec du plastique, sont jetés à la poubelle par millions chaque année. Une solution de rechange : des étuis compostables, faits de matériaux biodégradables. C’est ce que propose l’entreprise québécoise Mellow ; ses étuis sont composés d’une résine dérivée de bioplastiques compostables, produits à partir de matériaux d’origine végétale, comme le maïs. Alors oui, on peut les mettre au compost lorsqu’ils sont en fin de vie. Différents modèles pour iPhone ou Android sont proposés.

> Consultez le site de Mellow

Oreilles propres, sans déchet

PHOTO FOURNIE PAR CULTURE SAUVAGE

Eeears, produit breveté et zéro déchet pour nettoyer les oreilles en toute sécurité

Sandrine Chabert a fondé il y a quelques années Culture Sauvage. Pour les férus du zéro déchet, de produits naturels minimalement transformés (argiles, huiles, poudres végétales, beurres…), c’est une véritable mine d’or. En plus de développer ses produits, elle est toujours à l’affût de nouveautés intéressantes et écologiques. Le dernier venu, importé de France, se nomme EEEears. Le produit breveté est fait de silicone médical, alors que le dispositif est conçu pour s’adapter à la partie cartilagineuse du conduit auditif et nettoie sans danger les oreilles des petits et des grands grâce à une tête en forme de croix qui permet, en tournant, d’enlever le cérumen. Ingénieux. Prix : 16 $

> Consultez le site de EEEears

Un produit, un arbre

PHOTO TIRÉE DE L’INTERNET

BKIND propose une foule de produits naturels pour le corps et la maison.

Aujourd’hui, pour chaque produit acheté sur sa boutique en ligne, l’entreprise montréalaise BKIND s’engage à planter un arbre. C’est l’occasion parfaite d’aller fouiner sur son site web et de découvrir sa grande variété de produits naturels pour le corps et pour la maison, conçus avec un grand souci d’écoresponsabilité — dans la formulation, mais aussi dans les contenants et emballages —, comme le déodorant naturel, le shampoing en barre sans emballage ou les brosses à dents en bambou. Plusieurs sont également proposés en mode « zéro déchet ». Une situation gagnant-gagnant ! 

> Consultez le site de BKIND