Même si l'ordinateur a remplacé la table à dessin dans les bureaux d'architectes, le croquis, lui, est là pour rester.

Mis à jour le 19 mai 2011
Sophie Ouimet LA PRESSE

L'esquisse est essentielle dans la démarche de l'architecte; c'est ainsi qu'il exprime une idée, une intention, un sentiment, même. Le grand livre des croquis d'architectes rend publics les croquis d'une cinquantaine de concepteurs partout dans le monde.

On y présente en parallèle les croquis préliminaires - aquarelles, perspectives, dessins à main levée - et le projet fini, en 3D ou en photo. Le résultat est parfois saisissant, surtout lorsqu'on décèle encore l'idée de base dans le produit final. Il est fascinant d'avoir accès à la démarche des quelques «starchitectes» du lot, dont Mario Botta et Steven Holl, et on retrouve avec un égal plaisir le travail d'artisans d'ici (NIPpaysage).

En clair, cette majestueuse brique démontre que, malgré les logiciels de pointe, l'essentiel d'un projet tient parfois dans quelques coups de crayon tracés à la hâte à l'endos d'un napperon d'un restaurant...

Le grand livre des croquis d'architectes Éditions Place des Victoires Francesc Zamora Mola, 597 pages, 49,95$