Quand on demande au propriétaire du Château de cartes quel est son espace préféré dans sa maison, la réponse surprend. «Mon coup de coeur va à la terrasse, sous la toiture qui relie la maison au garage, dit-il. L'été, c'est vraiment génial.»

Lucie Lavigne
Lucie Lavigne LA PRESSE

Quand on demande au propriétaire du Château de cartes quel est son espace préféré dans sa maison, la réponse surprend. «Mon coup de coeur va à la terrasse, sous la toiture qui relie la maison au garage, dit-il. L'été, c'est vraiment génial.»

Les architectes de l'atelier YH2 ont eu l'idée d'une terrasse couverte, insérée entre les deux bâtiments. Pourquoi ne pas les avoir collés, comme le font la plupart des constructeurs? «Un des murs serait devenu aveugle», fait remarquer l'architecte Loukas Yiacouvakis. À la place, de larges fenêtres ont été aménagées.

Des vues sur la piscine et la nature ont ainsi pu être dégagées. Face à la paroi vitrée se trouve le garage, couvert des panneaux en fibrociment identiques à ceux de la maison. Le garage comporte deux portes discrètes derrière lesquelles sont rangés une multitude d'accessoires, dont ceux de la piscine et le mobilier de jardin. L'été, cette terrasse permet de s'adonner au farniente, à l'abri de la pluie ou du soleil de plomb. Un canapé et un fauteuil en rotin synthétique y sont installés.

En guise de décoration, deux topiaires artificiels, donc sans entretien non plus, sont posés face à la piscine. La structure à pignon de la toiture évoque celle d'une grange qui aurait été modernisée. «Nous sommes fascinés par les bâtiments agricoles», admet Loukas Yiacouvakis. Voilà ce qui explique pourquoi nous apercevons distinctement les solives et l'acier de la toiture non isolée