En cambodgien, le mot pour désigner la soupe de nouilles semble s’écrire d’innombrables manières, mais toutes se prononcent à peu près « ketiw ».

Publié le 11 août
Ève Dumas
Ève Dumas La Presse

Aussi les propriétaires du restaurant Street Monkeys, Tota Oung et Hillary Romero, ont-ils donné ce nom facile à retenir à leur nouveau commerce.

Un menu court et simple de trois nouilles et trois sandwiches, avec quelques « à côté » et desserts, constitue l’offre à manger sur place ou à emporter.

Le khuy teav Phnom Penh est l’incontournable, avec son porc trois façons (haché, bbq et pressé) et ses crevettes deux façons (entières et en boulettes), sur nouilles de riz (ou d’œuf) assaisonnées. Le bouillon est servi à côté et on mouille ses nouilles un peu, beaucoup ou pas du tout.

PHOTO FOURNIE PAR KETIW

Le khuy teav Phnom Penh est l’incontournable, avec son porc trois façons (haché, bbq et pressé) et ses crevettes deux façons (entières et en boulettes), sur nouilles de riz (ou d’œuf) assaisonnées. Le bouillon est servi à côté.

Les sandwiches ont une parenté certaine avec le banh mi vietnamien, mais sur pain plus léger grâce à l’ajout de farine de riz dans la pâte.

À compter de septembre, on devrait aussi pouvoir commander une boisson alcoolisée (bière locale ou vin d’artisan) avec son repas et/ou les petits achats faits côté épicerie.

3866, rue Wellington, Verdun

Consultez le compte Instagram du Ketiw