Barranco, le restaurant de « cuisine péruvienne urbaine » de la rue Saint-Denis, sert depuis peu un brunch dont l’exotisme nous réjouit.

Ève Dumas
Ève Dumas La Presse

Conçu par l’équipe de cuisine du Barranco (Daniel Silva et Michelangelo Miceli), en collaboration avec le chef Arnaud Glay, du Passé composé, le menu est costaud.

Aussi vaut-il mieux préparer son estomac avec un jus, comme l’excellente et rare chicha morada maison (à base de maïs violet péruvien), ou un smoothie à la mangue et au fruit de la passion.

Les assiettes qui suivent sont complexes, savoureuses, texturées. Un exemple ? Le « poché causa frit végétarien » : dodue croquette de patates frites, œuf de cane poché, purée d’avocats, compote d’oignons, de poivrons et chimichurri, sauce crémeuse aux poivrons orangés et aux piments ancho, radis, salsa de maïs péruvien, quinoa frit et maïs cancha, pousse de coriandre.

Ouf ! C’est d’une décadence rare, mais qui donne envie de se dandiner sur sa chaise à chaque bouchée, au son d’une musique tout aussi réjouissante et dépaysante que les ingrédients. Ajoutez à ça un pisco sour classique, floral, fruité ou épicé et c’est parti pour une journée plutôt sympathique !

Les brunchs du Barranco sont servis du vendredi au dimanche, de 10 h à 15 h.

4552, rue Saint-Denis, Montréal

Consultez le site du Barranco