On ne cesse de le dire et de l’écrire depuis des années : la Plaza se transforme ! Cette fois-ci, on le sent bien. Et un espace comme Brouillon en est une preuve de plus. D’abord destiné à rendre l’agence Tux plus attrayante encore pour les potentiels employés et clients, le café-resto-buvette est aussi tout simplement… un café-resto-buvette, ouvert à tous et à toutes.

Ève Dumas
Ève Dumas La Presse

En activité du matin au soir, Brouillon se veut un lieu de socialisation et de télétravail dans un décor inspirant (conçu en collaboration avec l’Atelier Zébulon Perron), comme le décrivait la journaliste Isabelle Massé la semaine dernière dans nos pages.

La cuisine se fait en partenariat avec l’épicerie Conserva voisine. Les cartes sont courtes mais proposent une foule d’options végétariennes. Il y a ainsi un menu petit-déjeuner, un menu midi, un menu d’entre-deux avec des assiettes apéro et un menu de soir. On fait dans la simplicité et dans les petits plats qui offrent des possibilités d’assemblage harmonieux ou de partage.

  • Brouillon se veut un lieu de socialisation et de télétravail dans un décor inspirant (conçu en collaboration avec l’Atelier Zébulon Perron).

    PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, LA PRESSE

    Brouillon se veut un lieu de socialisation et de télétravail dans un décor inspirant (conçu en collaboration avec l’Atelier Zébulon Perron).

  • Ce halloumi avec moutarde d’abricots est un des plats végétariens au menu du Brouillon, qui en comporte plusieurs.

    PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, LA PRESSE

    Ce halloumi avec moutarde d’abricots est un des plats végétariens au menu du Brouillon, qui en comporte plusieurs.

  • Chou-fleur grillé, purée et crumble d’oignons frits : une autre proposition végétarienne du Brouillon

    PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, LA PRESSE

    Chou-fleur grillé, purée et crumble d’oignons frits : une autre proposition végétarienne du Brouillon

  • Joanie Belisle est gérante du Brouillon, un projet de Dominik Tremblay et de Ludwig Ciupka, propriétaires de l’agence Tux.

    PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, LA PRESSE

    Joanie Belisle est gérante du Brouillon, un projet de Dominik Tremblay et de Ludwig Ciupka, propriétaires de l’agence Tux.

  • La sommelière Caroline Do nous amène dans le Sud avec sa sélection de vins.

    PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, LA PRESSE

    La sommelière Caroline Do nous amène dans le Sud avec sa sélection de vins.

  • Le matin, Brouillon est un café où on peut prendre le petit-déjeuner.

    PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, LA PRESSE

    Le matin, Brouillon est un café où on peut prendre le petit-déjeuner.

1/6
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Côté bar, l’offre est très classique, du Spritz au Bloody en passant par l’Old fashioned. On ne se trompe jamais avec un negroni ou un gin-tonic ! La sommelière, Caroline Do, nous amène dans le Sud. Elle a de toute évidence un faible pour la Catalogne et ses vins souvent vivifiants, salins. La Grèce et le Portugal sont également bien représentés sur cette carte ne proposant que des produits d’artisans. Les bières et les cidres viennent bien entendu de chez nous, avec l’exception des « sans alcool » de Mikkeler. Tout cela, y compris ce qui se trouve dans les assiettes, est sans doute voué à évoluer au fil des saisons et des arrivages. On est au Brouillon, après tout !

Le Brouillon est ouvert de 8 h à minuit, du mardi au samedi, et de 8 h à 17 h le lundi.

6580, rue Saint-Hubert, Montréal

Consultez le site de Brouillon