Le sandwich est certainement le mets emblématique de cette pandémie marquée par le règne du « à emporter ». Les restaurateurs l’ont plus que jamais mis à leur menu depuis un an, l’amenant loin des sentiers battus, avec des propositions aussi gourmandes que surprenantes. Nos journalistes ont mordu à pleines dents et vous proposent leurs coups de cœur, à temps pour la saison des pique-niques !

Iris Gagnon-Paradis
Iris Gagnon-Paradis La Presse
Ève Dumas
Ève Dumas La Presse

Le bocadillo à la pieuvre du Tinc Set

PHOTO MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE

Le bocadillo à la pieuvre est notre coup de cœur de l’offre du Tinc Set.

Au départ, Tinc Set était une rôtisserie de ruelle, tenue à partir des cuisines du restaurant Alma. Mais le petit dernier du couple de restaurateurs Juan Lopez Luna et Lindsay Brennan s’est émancipé cette année, et occupe désormais le local adjacent du restaurant de l’avenue Lajoie, dans Outremont. Le menu a été bonifié et c’est avec bonheur que nous y avons découvert les succulents bocadillos, des sandwichs espagnols servis dans des pains oblongs, garnis ici de calmars frits et aïoli, là de tortilla ou de poulet rôti et patatas. Mais celui qui a volé notre cœur met la pieuvre grillée de l’avant. Les tentacules, grillés à point, sont rehaussés par une mayonnaise acidulée au citron, et parsemés de petites croustilles pour compléter le tout. Impossible d’y résister !

Iris Gagnon-Paradis, La Presse

Du jeudi au dimanche, sandwichs servis de 11 h à 15 h 1233, avenue Lajoie

Consultez le site du restaurant

Le sandwich à la mortadelle poêlée du Diplomate

PHOTO MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE

C’est le retour des sandwichs au Diplomate, comme ce sandwich au baloney revisité.

Le chef Aaron Langille remporte, encore une fois, le prix de l’originalité avec sa version du hotteok, un pancake coréen frit et farci. Situé dans le Mile-Ex, le restaurant Diplomate, normalement spécialisé dans les petits plats particulièrement recherchés et en vins naturels, a eu du succès l’été dernier avec ses sandwichs ronds qui contenaient tantôt du poulet aux haricots noirs, tantôt de l’omble chevalier. Il relance la belle saison avec un « baloney » revisité – mortadelle de Phillip Viens poêlée avec moutarde, légumes fermentés et laitue – puis sa version végane au tempeh. On suit le compte Instagram du Diplomate pour ne rien manquer.

Ève Dumas, La Presse

Du lundi au samedi
129, rue Beaubien Ouest

Consultez le site du restaurant

Le sandwich de poisson frit du Parasol

PHOTO MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE

Le Parasol propose dans son menu estival son délicieux sandwich au poisson frit.

En temps de pandémie, Parasol, un projet éphémère estival qui s’installe dans la ruelle arrière du restaurant Beau Temps, dans le Mile End, a trouvé son créneau, se transformant depuis deux étés en « Shack du homard ». Si de multiples déclinaisons de sandwichs, toutes très réussies, ont été à l’honneur durant la fermeture des salles à manger chez Beau Temps, la nouvelle création du chef William Cody et du sommelier William Saulnier, celui au poisson frit, est un véritable petit chef-d’œuvre, accompagné de chips et de cornichon. Il est désormais au menu du Parasol pour toute la belle saison. Courez-y !

Iris Gagnon-Paradis, La Presse

Du jeudi au samedi
5439, boulevard Saint-Laurent (accès par la ruelle)

Consultez le site du restaurant

Le hoagie à la mortadelle de l’Elena

PHOTO MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE

L’incontournable hoagie d’Elena est celui qui fait honneur à la populaire mortadelle du charcutier Phillip Viens, complétée par un fromage provolone bien puissant, de la giardinera (légumes marinés à l’italienne) et des condiments maison.

La pizzeria de Saint-Henri fait fureur avec ses hoagies, généreux sandwichs sous-marins remplis de porchetta, de giardinera et de radicchio ou bien d’aubergine frite et de mozzarella di buffala. Le classique des classiques demeure celui de notre photo, qui fait honneur à la populaire mortadelle du charcutier Phillip Viens, complétée par un fromage provolone bien puissant, de la giardinera (légumes marinés à l’italienne) et des condiments maison. Les week-ends, un sous-marin chaud s’ajoute à l’offre. C’est le chef de cuisine Chris Cameron qui a proposé de mettre le hoagie au menu, en début de pandémie. Une idée approuvée par la chef principale Janice Tiefenbach et toute l’équipe tissée serrée d’Elena. Le délicieux pain est fait avec la pâte à pizza au levain de la maison, puis saupoudré de pavot, de sésame et d’ail, entre autres, façon « everything bagel ».

Ève Dumas, La Presse

Ouvert tous les jours
5090, rue Notre-Dame Ouest (accès par l’arrière)

Consultez le site du restaurant

Le sandwich au poulet de Salle climatisée

PHOTO MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE

Salle climatisée propose notamment à son menu ce sandwich au poulet et carottes.

Salle climatisée, un comptoir sur le long tenu par un trio d’amis et de travailleurs de la restauration bien aguerris, a ouvert pendant l’hiver. Quelques sandwichs sont au menu du midi, à commander sur place. Il y a déjà un classique, soit la baguette « poule au pot », inspirée de la mythique sandwicherie parisienne CheZaline. Poulet, carottes cuites, laitue et dijonnaise sont les ingrédients de cet hommage tout simple et réconfortant.

Ève Dumas, La Presse

Du mercredi au dimanche (sandwichs servis de 11 h à 15 h)
6448, boulevard Saint-Laurent

Consultez le site du restaurant

Le sandwich à l’halloumi du Provisions 418

PHOTO MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE

Fidèle à sa réputation, le Provisions 418 propose d’énormes sandwichs bien dégoulinants !

Dans Outremont, la Boucherie Provisions fait un tabac depuis son ouverture avec son menu de sandwichs, réputés pour leur décadence et leur énorme taille. En ouvrant, l’été dernier, le Provisions 418, rue Gilford, l’équipe composée notamment du chef Hakim Rahal et du restaurateur Pablo Rojas avait l’intention de garder les sandwichs sur l’ardoise. Le réputé Cubano y a fait son apparition, mais le menu regorge aussi de petites trouvailles, dont le nouveau sandwich végétarien au fromage halloumi grillé, qui fera verdir d’envie les plus carnivores avec ses aubergines marinées et son houmous aux poivrons. En commandant, on en profite pour contribuer à la campagne de sociofinancement du restaurant qui fournit depuis le début de la pandémie des repas chauds à Mission Mile End.

Iris Gagnon-Paradis, La Presse

Du mercredi au dimanche
418, rue Gilford

Consultez le site du restaurant

Le torta au cactus du Nopalito

PHOTO MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE

L’étonnant sandwich mexicain végane au cactus servi au Napolito

Ce tout petit comptoir à tortas véganes produit des sandwichs « à base de plantes », mais bien décadents. On a un faible pour l’homonyme, qui est servi, comme les autres, sur pain traditionnel mexicain, puis rempli de cactus, de « fauxmage » à base de noix de coco, de « fauxmage » à base de noix de cajou et de jalapeno, d’avocat, d’oignon caramélisé et de coriandre. C’est un dépaysement à chaque bouchée !

Ève Dumas, La Presse

Du mercredi au dimanche
3723A, boulevard Saint-Laurent

Consultez le site du restaurant

Le sandwich à la porchetta du Gigi’s déli et pizza

PHOTO MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE

Au Gigi’s déli et pizza, il y a aussi de généreux sandwichs !

Faire un détour par Rosemère ? N’importe quand si c’est pour pouvoir mordre de nouveau dans l’un des généreux – et délicieux – sandwichs du Gigi’s déli et pizza, nouveau projet du restaurateur Francis Lorrain, connu pour Le Boating Club, mais aussi pour la Boucherie Lorrain, située juste à côté du comptoir. Oui, la pizza al taglio est la star au Gigi’s, mais il ne faut pas passer à côté de sa sélection de sandwichs chauds et froids, servis sur pain baguette. On y trouve d’ailleurs plusieurs produits de la boucherie en vedette, comme le rôti de bœuf ou la porchetta maison à l’ail. Celle-ci se marie à merveille aux minces tranches de fenouil et à la crème de truffe qui se cachent à l’intérieur.

Iris Gagnon-Paradis, La Presse

Du mercredi au dimanche
145-d, boulevard Labelle, Rosemère

Consultez le site du restaurant

Le sandwich aux légumes grillés du BarBara

PHOTO MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE

Les sandwichs du BarBara, comme celui-ci, aux légumes grillés, sont servis sur une foccacia bien moelleuse.

C’est sur une foccacia ultra-moelleuse que le BarBara propose ses sandwichs. Le végétarien, que nous avons choisi, déborde de légumes grillés et de goût, grâce à son pesto et à son fromage caciocavallo fumé. La mortadelle et les polpettes (boulettes de viande) ont également la cote ici. On peut désormais manger les délicieux en-cas du restaurant italien avec un verre de vin d’artisan directement sur la grande terrasse de la rue Notre-Dame Ouest ou les emporter dans le joli square Sir-George-Étienne-Cartier à côté.

Ève Dumas, La Presse

Ouvert tous les jours
4450, rue Notre-Dame Ouest

Consultez le site du restaurant

Rectificatif
Dans une version précédente de cet article, il était question d’un sandwich de chez Super Loco. Or, entre notre visite et la publication de l’article, l’établissement a fermé ses portes. Toutes nos excuses.