Le chef John Winter Russell était fort occupé depuis le début de la crise à coordonner la préparation de plus de 1,6 million de repas pour les Banques alimentaires du Québec, au sein des Cuisines solidaires. Voilà que son restaurant, Candide, refait son apparition en formule pour emporter Vin et levain. La salle à manger reste fermée pour l’instant.

Ève Dumas Ève Dumas
La Presse

Le pain de ce fleuron de la restauration montréalaise étant particulièrement apprécié par la clientèle, l’équipe a décidé de le mettre de l’avant. On choisit la miche entière (89 $, pour 4 à 5 personnes) ou la demi-miche (57 $, pour 2 ou 3 personnes) et le reste du menu suit. Cette semaine, par exemple, on peut tartiner son pain d’une trempette à l’ail rôti, au pesto et aux haricots blancs, servie avec radis et morilles, le surmonter d’asperges grillées, de beurre de livèche et d’oignons marinés ou le saucer dans les tomates épicées qui enduisent les moules. Une laitue sucrine, avec émulsion d’omble et bleuets verts marinés, puis un fromage frais complètent l’alléchant menu du moment. Voilà qui se mangera bien dans le petit parc au cœur duquel se trouve le resto ou à la maison.

PHOTO DOMINIQUE LAFOND, FOURNIE PAR CANDIDE

Le pain au levain du Candide est particulièrement apprécié de la clientèle.

Et maintenant pour la portion vin de la formule ! La sommelière Emily Campeau propose une quarantaine de quilles qui ratissent large (de la Moravie à Bordeaux), mais qui ont un dénominateur commun, parce qu’elles sont issues d’une agriculture en harmonie avec la nature et produites par des vignerons passionnés et transparents. Le choix de la bouteille pourrait être déchirant.

PHOTO DOMINIQUE LAFOND, FOURNIE PAR CANDIDE

Un exemple du menu de la semaine, une trempette à l’ail rôti, au pesto et aux haricots blancs, servie avec radis et morilles

Leader de la cuisine locale québécoise, tenant de la sécurité alimentaire pour tous, John Winter Russell se sent plus que jamais interpellé par les mouvements sociaux qui secouent l’Amérique, ces derniers temps. Aussi a-t-il décidé de soutenir des commerces non seulement locaux, mais appartenant à des membres de la communauté noire de Montréal. Alors achetez une miche chez Candide, oui, mais aussi un griot du restaurant Palme, par exemple !

PHOTO COURTNEY HANDI, FOURNIE PAR CANDIDE

Le cidre Polisson fait partie des offres à boire du Candide.

551, rue Saint-Martin, Montréal

> Consultez le site web du restaurant