Je qualifierais même ce vin de über classique. Il fait un peu vieille école, avec un style très épuré, un peu rustique, plus près de la terre que du fruit.

Publié le 18 septembre
Véronique Rivest
Véronique Rivest Sommelière, collaboratrice invitée

C’est souvent le style des vins d’Irancy, tout près de Chablis. Les pinots noirs y sont marqués par la fraîcheur et la minéralité d’abord, soutenues par un fruit frais et croquant.

Le nez de ce Gabin et Félix Richoux Irancy 2017 s’ouvre ici sur des notes de terre et de sous-bois, puis de cerise et de rose fanée. La bouche s’appuie sur un très joli fruit rouge, mais là encore le caractère minéral et terreux prend toute sa place. Très sec, ferme et séveux, il fait aussi preuve de structure avec des tanins modérés, mais fermes. Une longue finale, dense et serrée, laisse présager une bonne garde.

À passer en carafe et déguster avec caille rôtie, joues de veau braisées, poêlée de champignons sauvages.

Gabin et Félix Richoux Irancy 2017, 36,25 $ (14946497), 13 %, bio

Garde : 4 ou 5 ans

Consultez la fiche de la SAQ