Cette semaine, un blanc et un rouge d’un très bon rapport qualité-prix, qui figurent au répertoire des produits réguliers de la SAQ, donc avec une très bonne distribution. Et une excellente bouteille de bulles, d’un des meilleurs vignerons du Jura, voire de France, mais qui, elle, disparaîtra rapidement !

Publié le 27 nov. 2021
Véronique Rivest
Véronique Rivest Sommelière, collaboratrice invitée

Abordable et fiable

Alors que presque tout augmente en prix, voici un vin qui ne coûte pas plus cher qu’il y a trois ans : le 2017, recommandé en 2018, coûtait 14,50 $. De qualité très fiable, année après année, il ne déçoit pas une fois de plus. Le nez est délicat, simple, mais frais et fruité, avec des notes de poire, de pomme, de melon miel. Sec et léger, avec juste ce qu’il faut de relief et de nuances, il est très bien fait et très passe-partout. À ce prix-là, on peut bien se permettre un petit verre de blanc quand bon nous semble ! Il se gardera bien une fois ouvert sur deux ou trois jours, et il est d’autant plus pratique avec sa capsule à vis. À déguster simplement à l’apéro, ou avec des poissons grillés avec gremolata.

Garde : à boire.

Masciarelli Trebbiano d’Abruzzo 2020, 14,20 $ (12635097). 13 %.

Consultez la fiche de la SAQ

Un rouge fidèle

PHOTO TIRÉE DU SITE DE LA SAQ

Château des Estanilles Faugères Vallongue 2019

Voilà un autre classique sur nos tablettes que je n’avais pas goûté depuis un certain temps. Il se présente sous un nouvel habillage, mais le vin reste d’un très bon rapport qualité-prix, fidèle à mon souvenir. Assemblage de syrah, grenache, carignan et mourvèdre, cultivés en bio et en biodynamie sur les sols de schistes de Faugères, il s’ouvre au nez sur des notes de mûres, d’anis, de garrigue et de cuir, avec une pointe florale. La bouche est tout en fruit, dodue, avec une acidité fraîche et des tanins modérés, mûrs mais aussi fermes. Et avec cette impression minérale qu’on associe au terroir de la région qui perdure en finale. Particulièrement réussi dans ce millésime, il accompagnera un jarret d’agneau, un confit de canard, des viandes braisées, mais pourra aussi évoluer en cave quelques années.

Garde : 4 à 6 ans.

Château des Estanilles Faugères Vallongue 2019, 18,75 $ (10272755). 14 %. Bio.

Consultez la fiche de la SAQ

Excellent Crémant

PHOTO TIRÉE DU SITE DE LA SAQ

André & Mireille Tissot Dosage Zéro Crémant du Jura

J’avais recommandé cet excellent Crémant en décembre 2019, dans le cadre de notre spécial bulles (qui reviendra cette année le 11 décembre !). Mais d’ici là, il n’en restera fort probablement plus ! Parce qu’encore une fois, le vin est excellent. Pas surprenant, Stéphane Tissot est un vigneron hors pair, qui cultive les vignes de sa famille et élabore ses vins avec le plus grand soin. Assemblage de chardonnay et pinot noir surtout, avec un peu de poulsard et de trousseau, il offre des arômes de poire, avec un peu de pomme blette, d’amande, de fleur de pommier et une pointe de noix. Très complet en bouche, avec de l’ampleur, une texture légèrement crayeuse et une très légère impression tannique, il passera sans problème à table sur un poulet aux morilles, des ris de veau, ou simplement un grilled cheese !

Garde : 4 à 6 ans.

André & Mireille Tissot Dosage Zéro Crémant du Jura, 35,50 $ (11456492). 12,5 %. Bio.

Consultez la fiche de la SAQ