La soif d’apprendre sur le monde des alcools n’a jamais été aussi grande. Et justement, plusieurs nouveaux livres arrivent en librairie cet automne. Voici quelques lectures qui vous donneront le goût du vin et des spiritueux. Chin !

Karyne Duplessis Piché
Karyne Duplessis Piché Collaboration spéciale

Le gin du Québec à l’honneur

La passion pour le gin d’ici est loin de s’essouffler et le mixologue Patrice Plante publie l’ouvrage le plus complet jamais écrit sur le sujet. Avec l’aide d’une équipe de dégustateurs et de mixologues, il a analysé et décrit tous les gins québécois offerts sur le marché. Il a goûté pas moins de 145 produits ! Pour chaque gin, on trouve une description complète des arômes, en plus de suggestions de cocktails, de sirops, de tonics, ainsi qu’une recette personnalisée. C’est un outil impeccable qui remporte déjà un incroyable succès : à peine arrivé sur les tablettes, Tout sur les gins du Québec est déjà parti en réimpression !

Tout sur les gins du Québec

Tout sur les gins du Québec

Éditions La Presse

392 pages
44,95 $

Consultez le site de Monsieur Cocktail

Pour apprendre

La sommelière québécoise Michelle Bouffard a fait des changements climatiques son cheval de bataille. Avec deux spécialistes français, elle signe un livre qui décrit leur impact sur le monde du vin. Quel vin pour demain ? deviendra sans doute une référence. Écrit de manière fouillée, réfléchie et documentée, il demeure accessible pour quiconque s’intéresse au vin. On y expose les défis pour les vignerons de demain : comment produire des vins équilibrés quand le climat se réchauffe ? Comment les cépages hybrides peuvent-ils contribuer à la solution ? Si le sujet vous intéresse, Michelle Bouffard est l’instigatrice d’une conférence internationale sur les changements climatiques et le vin, Goûter aux changements climatiques, qui se déroulera du 8 au 30 novembre.

Quel vin pour demain ?

Quel vin pour demain ?

Éditions Dunod

304 pages
37,95 $

Consultez le site de Michelle Bouffard
Consultez le site Goûter aux changements climatiques

Les alcools d’ici sous les projecteurs

PHOTO FOURNIE PAR KO ÉDITIONS

Une des recettes du livre Boire le Québec : un atoca spritz !

Deux ans après la parution de L’apéro au Québec, qui a remporté un vif succès, la jeune mixologue Rose Simard revient en force avec un deuxième ouvrage sur les alcools d’ici. De la vodka aux liqueurs en passant par le cidre et le gin, la créatrice du site 1 ou 2 cocktails ne publie pas uniquement un recueil de recettes ; elle détaille aussi l’art de la distillation et fait la distinction entre les différents alcools du Québec avant de sortir le shaker et de nous donner soif. Au total, elle suggère près d’une centaine de recettes toutes plus inspirantes les unes que les autres. Avis aux lecteurs : il vous sera difficile de vous empêcher de toutes les essayer.

Boire le Québec

Boire le Québec

KO Éditions

224 pages
29,95 $

Consultez le site de 1 ou 2 Cocktails

Rêver son vin

Tout amateur de vin rêve un jour de créer sa propre cuvée. La journaliste française Laure Gasparotto l’a fait en 2014. Elle a quitté sa vie parisienne pour s’installer dans le sud de la France, où elle a fondé le domaine des Gentillières. Elle raconte son parcours dans Vigneronne, un roman autobiographique paru le printemps dernier. Est-ce que son rêve a été un succès ? Pas vraiment. La journaliste expose au fil de la lecture le travail acharné à la vigne, le coût exorbitant de l’exploitation et les nombreux défis liés à la commercialisation qui l’ont finalement poussée à abandonner son rêve au bout de quelques années. Écrites avec une plume percutante, les deux cents pages se lisent aussi vite qu’il n’en faut pour déguster un rouge du Languedoc.

Vigneronne : quitter Paris, changer de vie, créer son vin

Vigneronne : quitter Paris, changer de vie, créer son vin

Éditions Grasset

216 pages
32,95 $

L’ultime guide du vin

Le travail colossal qu’impose la rédaction d’un guide de vin a eu raison de presque tous les ouvrages publiés au Québec. Car il fut un temps pas si lointain où il y en avait cinq chaque année. Aujourd’hui, il ne reste plus que celui de Nadia Fournier. Celle qui a pris les rênes du légendaire guide créé il y a plus de 40 ans par Michel Phaneuf publie cette année une version plus allégée — sans étiquettes de bouteilles, sans codes barres, sans index. Le contenu n’en demeure pas moins pertinent et instructif avec plus de 1000 cuvées décrites. Nadia Fournier s’est d’ailleurs fait plaisir en donnant beaucoup de place aux vins nature et aux vins orange. Les amateurs de Bourgogne et de Beaujolais ne seront pas déçus, tout comme les adeptes de vins québécois.

Le guide du vin 2022

Le guide du vin 2022

Éditions de l’Homme

298 pages
29,95 $

Consultez le site de Nadia Fournier